Sondage exclusif : François Fillon en tête des souhaits de victoire pour les sympathisants de la droite et du centre devant Alain Juppé et Nicolas Sarkozy (mais le maire de Bordeaux mène en termes de pronostics) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Sondage exclusif : François Fillon en tête des souhaits de victoire pour les sympathisants de la droite et du centre devant Alain Juppé et Nicolas Sarkozy (mais le maire de Bordeaux mène en termes de pronostics)
©Capture d'écran France 2

Sondage exclusif

Sondage exclusif : François Fillon en tête des souhaits de victoire pour les sympathisants de la droite et du centre devant Alain Juppé et Nicolas Sarkozy (mais le maire de Bordeaux mène en termes de pronostics)

Le troisième débat de la primaire de la droite s'est tenu le 17 novembre. A son issue, François Fillon semble avoir gagné de précieux point, même si Alain Juppé et Nicolas Sarkozy restent en position de participer au tour suivant.

Jean-Daniel Lévy

Jean-Daniel Lévy

Jean-Daniel Lévy est directeur du département politique & opinion d'Harris Interactive.

Voir la bio »

 

Atlantico : Quels sont les principaux enseignements de ce troisième et dernier débat de la primaire de la droite ?

Jean-Daniel Lévy : On peut tirer cinq enseignements.

Le premier c'est que François Fillon a réussi à convaincre 44% des personnes que nous avons été amenées à interroger devant Alain Juppé 39%, Nicolas Sarkozy 29%, Nathalie Kosciusko-Morizet 20% et Bruno Le Maire 17%. Donc on a une ambiance générale où on a beaucoup parlé de François Fillon et dans laquelle il a réussi à devenir celui qui est le plus convaincant, ce qui n'était pas forcément le cas lors des prises de parole précédentes. 

Le deuxième enseignement, c'est que cette force de conviction se retrouve non seulement chez les proches de la droite et du centre, mais également chez les sympathisants républicains où il est devant Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, ce qui pour le coup est une nouveauté. 

Le troisième enseignement, ce que lorsqu'on parle de François Fillon, les Français nous parlent des fonctionnaires, de manière assez nette. L'idée de réduire drastiquement le nombre de fonctionnaires dans la société française a fait mouche. Alain Juppé a plutôt été remarqué par son calme, et Nicolas Sarkozy pour son rapport à la France et l'Europe. 

Le quatrième enseignement c'est qu'Alain Juppé reste malgré tout le candidat privilégié devant François Fillon et Nicolas Sarkozy. Lorsqu'on regarde au sein des proches de la droite et du centre et plus au sein des Français seuls, on voit que François Fillon est en tête, en première position, devant Alain Juppé et Nicolas Sarkozy et c'est toujours vrai pour les sympathisants Républicains seuls, qui le placent juste devant ses deux concurrents. 

Le cinquième et dernier enseignement, c'est que quand on demande aux Français de manière générale tout comme à droite ou au centre, tous pronostiquent la victoire d'Alain Juppé. On est dans un contexte où une émission a bien marché pour François Fillon, où une certaine confiance lui a été accordé, et où il a réussi à convaincre une partie non-négligeable des électeurs sans que cela ne le place en position de favori pour être le candidat capable de remporter cette primaire. 

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !