Seuils sociaux, les mesures chocs du patronat... et les 9 autres infos éco du jour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Medef, CGPME et UPA débuteront jeudi des négociations autour du dialogue social en entreprise.
Medef, CGPME et UPA débuteront jeudi des négociations autour du dialogue social en entreprise.
©Reuters

Les 10 infos éco du jour

Seuils sociaux, les mesures chocs du patronat... et les 9 autres infos éco du jour

1. Seuils sociaux, les mesures choc du patronat.  Medef, CGPME et UPA débuteront jeudi des négociations autour du dialogue social en entreprise. Les organisations patronales proposeront un texte qui provoque la colère des syndicats. Il prévoit de supprimer les comités d'entreprise, délégués du personnel et CHSCT, afin de les fusionner en un Conseil d’Entreprise. Et ce, uniquement pour les entreprises de plus de 50 salariés. En effet, le texte programme la suppression de l'obligation d'avoir des DP dès 11 salariés. Exactement l’inverse des syndicats qui eux, souhaitent davantage d’instances de représentation dans les petites entreprises.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]

2. Bruxelles valide le budget français mais maintient la pression. Après un retour à Paris et quelques arrangements comptables permettant d’économiser 3,6 milliards d’euros de plus, la Commission européenne indique qu’il n’y a "aucun cas de manquement grave" aux engagements budgétaires européens. Le budget 2015 de la France est donc validé par l’Europe mais en coulisse, Bruxelles fait savoir que les négociations avec le gouvernement sur les réformes structurelles à mener seront poursuivies et leur application surveillée de près.

3. Une facture à 130.000 euros : Thierry Lepaon rénoverait son appartement aux frais de la CGT. Selon Le Canard Enchainé, les travaux de rénovation de l'appartement de fonction de Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT, auraient coûté 130.000 euros au syndicat. Afin de faire baisser la facture initiale à 150.000 euros, le numéro 1 de la CGT aurait "renoncé" à l’installation d'un home cinéma ou d'une cave à vins, indique le journal.

4. Fin de l’aventure américaine pour Vente-Privée, Grandjon "ne regrette rien". Dans une interview à Challenges, le président et fondateur de l’enseigne revient sur son retrait du marché américain, annoncé mardi. "Nous avons atteint 50 millions de dollars de chiffre d’affaires, nous faisons le constat que ce n’est pas assez et que le potentiel est limité pour faire notre métier avec notre approche".

5. Accor prend 35% de Mama Shelter. Le groupe hôtelier dirigé par Sébastien Bazin veut ainsi accélérer le développement de cette chaine d’hôtels design et branchés, notamment en rebaptisant certains de ses propres hôtels en Mama Shelter.

6. Skoda, Mini et Toyota constructeurs favoris des concessionnaires. C’est ce que révèle dans son classement annuel le Conseil national des professions automobiles. Après une enquête auprès de 779 concessionnaires, on apprend que ce sont les coréennes Kia et Hyundai, qui occupent les dernières places.

7. La France en 31ème position des pays business-friendly. L’hexagone retrouve ainsi son niveau de 2007, selon le classement Doing Business de la Banque mondiale. En une année, la France gagne 7 places et se maintient ainsi dans la tranche haute de ce classement, comptant 189 pays.

8. Résultats trimestriels : Facebook dépasse les attentes. Le réseau social a généré 3,2 milliards de dollars au troisième trimestre, une hausse du CA de 59%. Les profits nets ont pratiquement doublé à 806 millions de dollars et ce, grâce au mobile : c’est désormais 66% des recettes publicitaires de l’entreprise.

9. Yelp s’empare de Cityvox. Le site de recommandation de restaurants et de bars rachète le français présent sur le même créneau. La semaine dernière Yelp s’emparait de Restaurant-Kritik en Allemagne.

10. Youtube pourrait lancer une version payante. C’est ce qu’a confié la patronne de Youtube lors d’une conférence aux États-Unis. Même si chez Google, on fait savoir que c’est une idée parmi d’autres, il s’agirait d’une véritable révolution dans le modèle économique géant américain.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !