La vérité scientifique est toujours temporaire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
La vérité scientifique est toujours temporaire
©

Tout est relatif

La vérité scientifique est toujours temporaire

La théorie de la relativité d'Albert Einstein, qui est un des fondements de la physique moderne, est remise en cause par une expérience du CERN qui a découvert que les neutrinos sont des éléments se déplaçant plus vite que la lumière, vitesse pourtant considérée comme la limite infranchissable.

Axel Kahn

Axel Kahn

Axel Kahn est Président de la Ligue contre le cancer. Il a été à la tête de l'Université Paris Descartes de 2007 à 2011.

Axel Kahn est l’auteur d’une vingtaine de livres dont plusieurs ont été des bestsellers, notamment Et l’homme dans tout ça ? (NiL, 2000), Comme deux frères. Mémoire et visions croisées, avec Jean-François Kahn (Stock, 2006), L’Homme, ce roseau pensant (NiL, 2007),"Être humain, pleinement", (Editions Stock, 2016).

Voir la bio »

Atlantico : Une expérience du CERN a montré que les neutrinos se déplacent plus vite que la lumière, et donc la théorie de la relativité d’Einstein serait donc fausse ou incomplète. Doit-on croire la science, si on ne peut plus croire Einstein, symbole de la découverte et connaissance scientifique à notre époque ?

Axel Kahn : Il y a un contresens à mettre la science dans le domaine de la foi. On ne croit pas en un résultat. On a confiance en un résultat. Dire qu'il est robuste ou qu'il ne l'est pas. Mais on est toujours prêt à ce que de nouvelles données remettent cela en cause. Ceux qui croient des résultats scientifique ne sont pas des scientifiques, un scientifique vous dira que ce qu'il propose a une haute probabilité et aujourd'hui il n'y a pas d'autre énoncé qui lui soit supérieur. Cela étant dit, toute l'histoire de la science permet d'être prudent sur ce point, un scientifique par définition est prêt à considérer des arguments remettant en cause son énoncé antérieur.

 

La science nous permet-elle de découvrir la vérité ?

Ce n'est pas la vérité, c'est la plus grande probabilité. Une vérité scientifique est une vérité temporaire. C'est la meilleure vérité en l'état actuel des connaissances. Le gros intérêt de la science par rapport à la foi, vous ne ferez jamais d'expérience remettant en cause la virginité de Marie ou d'autres actes de foi, la vérité temporaire scientifique, selon la définition de Karl Popper, la science est falsifiable. Une approche scientifique peut toujours confirmer ou infirmer, falsifier un fait scientifique. Un fait scientifique est une vérité scientifique temporaire qu'au moment où il peut être rationnellement validité ou rationnellement falsifié.

 

 

Comment se construit la science ?

La connaissance scientifique se construit par confirmation ou infirmation de toute une série d'un corpus de propositions. Lorsqu'une proposition d'un corpus scientifique qui a été proposé ne fait que s'intégrer dans tous les résultats ultérieurs complémentaires, cet énoncé scientifique atteint un tel niveau de probabilité qu'on peut considérer qu'il s'agit d'une réalité. En effet, 2+2=4 est un énoncé scientifique qui a peu de chances d'être remis en cause. C'est le résultat de la confrontation d'un énoncé scientifique à toute une série de données, d'essais, de falsification, qui aboutit à la vérification. La science est la meilleure réponse que l'on puisse donner à un moment donné. Ce qu'espère la science, c'est qu'avec tous les éléments dont elle dispose, de proposer la meilleure solution, le meilleur énoncé possible à un moment donné,et qu'il n'y ait pas d'autre solution qui lui soit préférable. Et si arrive une autre proposition qui lui est préférable, alors elle lui sera préférée.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !