Saviez-vous que les singes bonobos sont homosexuels ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Saviez-vous que les singes bonobos sont homosexuels ?
©ISSOUF SANOGO / AFP

A trop vouloir prouver !

Saviez-vous que les singes bonobos sont homosexuels ?

On doit cette découverte à un anthropologue du nom de Maurice Godelier. Il a été mon professeur et a très mal vieilli…

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Il a publié dans Libération une tribune pour défendre la PMA et la GPA. Pour lui les êtres humains sont naturellement bisexuels. Comme d'ailleurs les animaux. Ses arguments se veulent scientifiques.

La sexualité, ecrit-il,  est façonnée par la société. Pas par la nature. Eh oui Adam et Eve ont été inventés par les Juifs. Ces derniers devaient avoir un sérieux penchant pour l'hétérosexualité. C'est d'ailleurs pourquoi ils ont dans un accès de sauvagerie homophobe détruit Sodome.
Maurice Godelier en tant qu'anthropologue a étudié les mœurs des êtres humains. En Papouasie, où il a travaillé, il a découvert que chez les Barya les jeunes hommes forniquaient entre eux avant le mariage. Youpi! Voici un autre exemple édifiant qui prouve que, selon lui, les mères porteuses existaient de tout temps et sous toutes les latitudes.
Dans une tribu africaine qu'il a observée "si une femme devient veuve sans avoir eu d'enfants elle peut épouser une autre femme. Elle choisit un homme pour faire l'amour à son épouse. Quand les enfants naissent ils appartiennent au mari défunt." Et il ajoute : " c'est au fond une solution proche des mères porteuses. On le voit ce n'est pas la première fois que l'humanité se trouve confrontée à ce problème et tente de trouver des solutions".
Maurice Godelier pour les besoins de son argumentation s'est également essayé à la zoologie. Ainsi il a vu, de ses yeux vu, que les bonobos mâles se masturbaient mutuellement! Comme quoi l'homosexualité serait une chose très partagée… En revanche Maurice Godelier n'a pas daigné souffler mot sur l'instinct de procréation. On suppose qu'il a eu quand même un père et une mère.
Pas un mot non plus sur les habitudes sexuelles des macaques, des babouins, des chimpanzés et des orangs-outangs. Quant aux gorilles… Il y a à ce propos une célèbre chanson de George Brassens.
" Mais, par malheur, si le gorille
Aux jeux de l'amour vaut son prix
On sait qu'en revanche il ne brille
Ni par le goût, ni par l'esprit
Lors, au lieu d'opter pour la vieille
Comme l'aurait fait n'importe qui
Il saisit le juge à l'oreille
Et l'entraîna dans un maquis 
Gare au gorille".
Peut-être que finalement Maurice Godelier a raison. Mais on ignore si les militants LGBT seront comblés d'avoir comme référence les Papous, les bonobos et les gorilles…

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !