Roubaix : la mairie a financé (indirectement) les poupées sans visage | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Un extrait du reportage de l'émission Zone Interdite, diffusée sur M6 et tournée en partie à Roubaix.
Un extrait du reportage de l'émission Zone Interdite, diffusée sur M6 et tournée en partie à Roubaix.
©DR / M6 / Zone Interdite / Capture d'écran / Twitter

Salafisme municipal

Roubaix : la mairie a financé (indirectement) les poupées sans visage

Arroser, ça peut rapporter des voix.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Guillaume Delbar – le maire de Roubaix – tient à son poste. Il a fait le nécessaire pour être élu. Et est en train de tout faire pour être réélu. C’est pourquoi il a financé à hauteur de 80.000 euros l’association islamiste AAIR.

Guillaume Delbar sait que dans certains quartiers de la ville il y a un important gisement de suffrages. Ne pouvant aller les chercher tout seul, il paye les rabatteurs.

Pour ces raisons, il est jugé avec le motif suivant : « détournement de fonds publics par négligence ». Il a en effet plaidé la négligence car le pauvre homme affirme qu’il ne savait pas que l’AAIR était une association islamiste. Bien sûr qu’il savait.

L’AAIR donne des cours singuliers et néanmoins limpides. Apres la prière du vendredi, les jeunes rassemblés dans les locaux peuvent entendre les paroles suivantes : « l’islam te donne tout, la France elle ne te donne rien, tu dois la combattre ». Sympa non ?

Cette association gère  -ou plutôt gérait car Darmanin a réclamé sa fermeture- une école coranique. Elle est bien évidemment hors contrat et à l’évidence hors de France. Sur des images tournées par Zone Interdite on peut voir une de ces classes.

Il s’agit d’une classe de CP : les enfants ont entre 6 et 7 ans. Les garçons d’un côté, les fillettes voilées de l’autre. La concupiscence des élèves musulmans doit être extrêmement précoce… Interrogé sur cette curieuse école, Guillaume Delbar a eu cette phrase : « coranique ne veut pas dire djihadiste ».

Ben voyons ! Un petit bijou d’hypocrisie. Le maire de Roubaix est un élu tout en nuance. Il aime toutes les nuances du vert. Il pense que dans la maison du Prophète, il y a plusieurs demeures et  comme c’est quelqu’un de gentil, il aide les locataires nécessiteux à payer leurs loyers.

Ps : Un peu d’air frais maintenant. Dans une tribune publiée par Le Monde, plusieurs dizaines d’intellectuels musulmans crient leur dégoût devant ce qui se passe à Roubaix. Ça fait du bien de les lire.

À Lire Aussi

Mais dans quel pays vivons-nous quand des hommes et des femmes qui osent dire la vérité doivent être protégés par la police ?

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

À Roubaix, ville occupée, on vend des poupées sans visage…Les hijabeuses ont improvisé un match de foot devant le Sénat : il paraît que c’est Gérard Larcher qui était dans les buts…

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !