Retour du froid : comment résister aux kilos d’automne ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Une cliente, devant un étal de fruits, effectue ses courses alimentaires dans un commerce à Paris.
Une cliente, devant un étal de fruits, effectue ses courses alimentaires dans un commerce à Paris.
©PIERRE ANDRIEU / AFP

Alimentation

Retour du froid : comment résister aux kilos d’automne ?

Le froid s'installe avec l'arrivée de l'automne. Quels sont les choix judicieux pour adapter son alimentation face à ces contraintes sans prendre trop de poids ?

Béatrice de Reynal

Béatrice de Reynal

Béatrice de Reynal est nutritionniste. Très gourmande, elle ne jette l'opprobre sur aucun aliment et tente de faire partager ses idées de nutrition inspirante. Elle est par ailleurs l'auteur de Ouvrez les yeux avant d’ouvrir la bouche, publié chez Plon, et du blog "MiamMiam".

 

Voir la bio »

Atlantico : L’arrivée de l’automne marque la fin du beau temps et le froid s’installe tout doucement dans notre pays. Comment adapter son alimentation face à ces nouvelles contraintes ?

Béatrice de Reynal : Il faut toujours adapter son alimentation aux saisons, c’est un principe de base. En France, à l’intersaison, les chauffages ne sont pas allumés et on a faim alors qu’en pleine saison on a la climatisation ou le chauffage. Ce qui dépense de l’énergie pour la régulation de la température c’est de se réchauffer ou de se refroidir. Actuellement, nous n’avons pas de chauffage, on n’est pas encore habillé comme en plein hiver donc on a faim. Il faut alors se vêtir un peu plus et on peut ajuster la température corporelle avec l’alimentation. Pour se réchauffer, il faut manger des glucides qui vont être brûlés assez rapidement ou des sucres lents qui vont être brûlés avec un peu plus de délai.

En clair, j’ai froid, je mange un sucre. Lorsque l’on part de chez soi, on prend un petit déjeuner « à la française » : du pain, de la confiture, un bol de lait et un fruit. Cela va alors me chauffer toute la matinée. Si je prends un petit déjeuner à l’anglaise avec deux oeufs au bacon et du jambon, cela ne va pas me réchauffer, mais seulement couper l'appétit.

Les glucides complexes sont la meilleure alimentation que l’on peut donner à son corps car ils donnent de l’énergie peu à peu.

Est-ce que lon doit modifier son régime drastiquement ou le faire de façon progressive ? Que doit-on éviter ? 

Il doit se faire selon son instinct. Il ne faut pas se baser sur la saison administrative, mais sur celle météorologique. Il a fait assez beau la semaine dernière, puis cette semaine il y a des sauts de températures. Il faut alors toujours avoir sur soi la possibilité de manger des glucides complexes. On sait aussi que l’ensoleillement va évoluer et nous sommes entre deux saisons. La lumière étant un perturbateur endocrinien, elle va influer sur nos hormones qui va jouer sur le cycle veille sommeil, notre peau manquera alors de vitamines D. Il faudra manger des aliments qui en contiennent car l’on ne peut pas en recevoir à travers le soleil.

À Lire Aussi

Ce que la science nous apprend sur la meilleure manière de griller un steak

La vitamine D se trouve essentiellement chez les animaux. Elle se retrouve dans le foie car c’est là qu’elle est stockée et dans les matières grasses comme l’huile de foie de morue, de lotte et même le hareng ou les sardines. La vitamine D se trouve dans certaines levures spécifiques qui ont été mises au soleil où dans les champignons de Paris.

Y-a-t-il des aliments de cette saison qui pourraient devenir nos alliés cet automne ?

Forcément car on s’est adapté l’un à l’autre. Il ne faut pas penser que le corps peut manger tous les jours ce qui est nécessaire, il fait des réserves selon ce que l’on mange. Pour l’automne, il faut trouver des champignons qui peuvent contenir de la vitamine D. Et manger du foie dès qu’il fait froid c’est une bonne idée.

En France, naturellement on va avoir beaucoup de fruits et légumes orangés comme les potirons, des carottes, des betteraves. Les légumes qui vont apporter de la vitamine C sont les épinards ou les choux.

À Lire Aussi

Dôme de chaleur sur l’Europe : que manger de préférence pendant une canicule ?

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !