Premier bilan de la perception des Français : une partie de l’opinion estime avoir changé d’avis -"en bien"- à propos de François Hollande, bilan à peu près neutre pour Nicolas Sarkozy. | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Premier bilan de la perception des Français : une partie de l’opinion estime avoir changé d’avis -"en bien"- à propos de François Hollande, bilan à peu près neutre pour Nicolas Sarkozy.
©

Dispositif Mediaprism/Atlantico

Premier bilan de la perception des Français : une partie de l’opinion estime avoir changé d’avis -"en bien"- à propos de François Hollande, bilan à peu près neutre pour Nicolas Sarkozy.

Dispositif exceptionnel d'Atlantico et Mediaprism pendant le débat Sarkozy/Hollande. Nicolas Sarkozy perçu comme "plus Président" et François Hollande comme plus offensif.

 Mediaprism et Atlantico

Mediaprism et Atlantico

Mediaprism, filiale du Groupe Mediapost, est le 1er groupe de communication intégré au service des marques et des associations.

Voir la bio »

Atlantico et Mediaprism proposent ce mercredi soir un dispositif exclusif pour suivre en direct ce que les Français perçoivent du débat de l'entre deux tours.

[Mise à jour 00h50]

Mediaprism a interrogé plus de 500 personnes durant l’émission pour Atlantico, en cours d’émission et sur la fin. Les résultats complets seront publiés jeudi.

Au bout de la première heure de débat, l’avis des téléspectateurs était assez équilibré. Au fur et à mesure de l’émission, l’avantage a plutôt tourné en faveur de François Hollande.

-       La majorité des téléspectateurs a suivi le débat de bout en bout, même si environ un tiers avoue s’être forcé un peu à certains moments.

-       Pour une nette majorité, le débat a été tout à fait à la hauteur des attentes des téléspectateurs. Le débat fut en effet très vif et animé dans l’ensemble entre Nicolas Sarkozy et François Hollande, à la hauteur du rendez-vous attendu. C’était même pour une large majorité des répondants un « moment attendu depuis longtemps ». Pour autant les avis sont assez partagés pour considérer que ce débat rentrera dans l’histoire des grands débats télévisés de l’entre deux-tours.

-       Si en milieu de débat le rapport de force était jugé de façon assez équilibré, sur l’intégralité du débat l’avantage a tourné en faveur de François Hollande, jugé plutôt plus convaincant, plus à son aise, « plus proche de nous », plus spontané et plus à l’écoute que Nicolas Sarkozy, qui a été lui considéré davantage « Président » que son adversaire.

-       Comme cela avait été mesuré dès la première heure du débat, le candidat qui a le plus surpris les téléspectateurs, c’est nettement François Hollande.

-       Au fur et à mesure du débat, François Hollande a été perçu comme passant de plus en plus à l’attaque. Au terme de l’émission, il était davantage ressenti dans cette posture d’attaque que dans une posture de défense. C’était également le cas de Nicolas Sarkozy, mais de façon moins marquée.

-       Les Français interrogés sont globalement satisfaits de l’émission, ils disent nettement que les thèmes importants ont été abordés, que l’émission était plaisante, pas trop longue. Ils considèrent que le débat a connu des moments forts et a permis de révéler des choses sur les personnalités et les programmes.

-       Pour corroborer l’effet de surprise énoncé plus haut, une partie de l’opinion estime avoir changé d’avis à propos de François Hollande avec un solde positif (en bien versus en mal), lorsque cet écart est à peu près neutre pour Nicolas Sarkozy.

Finalement, pour les Français interrogés, c’est plutôt François Hollande qui ressort comme ayant dominé le débat sur Nicolas Sarkozy.

 

Rapport d'étape à 23h : 

Mediaprism est en train d'interroger pour Atlantico un échantillon de Français actuellement spectateurs du débat présidentiel.

Après plus d'une heure de débat, parti sans round d’observation, une analyse qualitative sur plus de 200 personnes interrogées démontre que le débat est assez équilibré dans le rapport de force, mais François Hollande est celui qui surprend le plus dans cet exercice.

-       Pour une nette majorité des avis collectés à ce stade, le débat est pour l'instant tout à fait à la hauteur des attentes des téléspectateurs. Le débat est en effet vif et animé entre Nicolas Sarkozy et François Hollande, à hauteur du rendez-vous attendu.

-       Les deux candidats sont jugés de façon assez équilibrée, aucun ne se distinguant particulièrement : Nicolas Sarkozy et François Hollande sont perçus à égalité sur leur force de conviction. Ils sont également perçus tous les deux comme assez à leur aise ; Nicolas Sarkozy est pour l’instant légèrement perçu comme plus habile.

-       Nous ne sommes pas dans une configuration attaque/défense : les deux candidats sont perçus comme en posture d’attaque, même si Nicolas Sarkozy est légèrement davantage associé à cette attitude

-       Pour l’instant, de l’avis des téléspectateurs, aucun des deux ne mène particulièrement le débat, et n’a donc pris l’avantage.

-       En revanche, à ce stade, la surprise, c’est François Hollande. Sur la dimension « celui qui vous surprend le plus », il devance nettement le Président sortant.

 

Résultats plus complets à suivre après le débat.

 

 

Quel candidat convaincra notre panel ? Sur quelles questions se jouera l'élection ? Comment évoluera leur perception des deux débatteurs ? Deux enquêtes seront réalisées dans la soirée, auprès d’un échantillon représentatif de Français âgés de 18 ans et plus d’a minima 800 répondants (représentativité par la méthode des quotas ; interrogation par questionnaire auto-administré en ligne).

Premier rendez-vous : à la « mi-temps » du débat, les téléspectateurs interrogés livreront leur opinion sur le rapport de force en cours entre Nicolas Sarkozy et François Hollande. L’enquête déterminera à ce stade de l’émission qui est en tête en terme d’habileté, de maîtrise des échanges ou encore de force de conviction. Les résultats seront disponibles dès 22h30 sur Atlantico.

Second rendez-vous, au terme du débat. Dès la fin de l’émission, l’échantillon sera invité à livrer son diagnostic sur la performance des candidats. L’enquête déterminera également si les Français ont eu ou non le sentiment de vivre un grand débat qui marquera les désormais traditionnelles joutes présidentielles. Ils nous diront également si leur jugement a été modifié ou bousculé par cette unique confrontation. Ces résultats seront disponibles peu après minuit sur Atlantico. 

 

_____________________

A propos de Mediaprism

Mediaprism, filiale du Groupe Mediapost, est le 1er groupe de communication intégré au service des marques et des associations. La force de Mediaprism s'articule autour de deux savoir-faire : la maitrise de la connaissance client et le conseil stratégique et créatif. Cette offre globale de communication basée sur la connaissance client est nourrie par une base de plus de 36 millions de consommateurs français dont 20 millions d'internautes, est déclinable en marketing relationnel, opérationnel, interactif, publicité commerciale, relations medias, études, enquêtes d'opinion,... dans des secteurs aussi différents que le Caritatif, le Corporate, la Distribution ou la Banque-Assurance. En particulier, le pôle Enquêtes et Opinion de Mediaprism gère des enquêtes de toute nature et dans tous les secteurs. Ces enquêtes sont aujourd'hui un élément central de la connaissance clients et d'analyse de l'évolution des Français dans leur vie de consommateurs mais aussi de citoyens, salariés. Mediaprism (19 millions d'euros de CA en 2011) est présent en France, en Belgique, en Espagne et au Royaume-Uni. 

A propos de NewCorp

NewCorp Conseil est un cabinet de conseil indépendant créé et dirigé par Alain Renaudin qui propose de relier stratégies de communication et stratégies d’opinion, en mettant à contribution les différentes expertises issues de son parcours en tant que Président de l’agence de communication DDB Corporate et Directeur Général adjoint de l’Institut d’Etudes Ifop.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !