Que devient votre iPhone ou votre téléphone lorsqu'il est mort ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Que devient votre iPhone ou votre téléphone lorsqu'il est mort ?
©

Ne pas jeter !

Que devient votre iPhone ou votre téléphone lorsqu'il est mort ?

Le 30 aout prochain, Apple devrait lancer un programme de récupération et de recyclage de ses produits. Explication d'un phénomène qui est loin d'être uniquement écologique.

Guillaume Duparay

Guillaume Duparay

Guillaume Duparay est directeur du développement de la collecte de la société Eco-systèmes

Voir la bio »

Atlantico : Apple lance un programme de recyclage pour Iphone moyennant une compensation financière. Quelle est la démarche à adopter lorsqu'on souhaite se débarrasser de son vieux téléphone portable ? Existe-t-il des points pour les déposer ?

Guillaume Duparay : Il y a un nombre considérable de téléphones qui dorment dans les tiroirs. Les derniers chiffres relèvent entre 3 et 4 téléphones inutilisés par foyer, soit près de 100 millions de téléphones, certains fonctionnent même parfaitement. Ainsi, lorsqu’on souhaite se débarrasser de son vieux téléphone, parce qu’on considère que ce produit est hors d’usage ou qu’il ne remplit plus les fonctionnalités essentielles, trois options s’offrent à nous.

  • Le vendre : il y a un certain nombre d’opérateurs privés qui proposent via internet notamment des reprises rémunérées.

  • Le donner :  on trouve là aussi des plateformes d’échanges de téléphones, ou des sites associatifs.

  • Le recycler : il y a des points de collectes un peu partout en France où l’on peut déposer son téléphone : dans les grandes surfaces ou les magasins spécialisés.


Pourquoi est-il dangereux de jeter son téléphone dans une simple poubelle ?

C’est surtout préjudiciable sur le plan environnemental. Quand on jette sont le téléphone dans une poubelle classique, le contenu de cette dernière va finir en incinération ou en enfouissement. Le téléphone ne va donc pas pouvoir avoir un nouvel usage, ces composants seront « gâchés ».

Tout le processus de récupération des différentes matières incluses dans la composition du téléphone : nickel, étain, or, argent, etc., est gâché.

Quel est le processus de recyclage des composants électroniques ? 

Les téléphones passent d'abord par une phase de tri (Eco-Sytèmes travaille avec Emmaüs), qui permet de distinguer les téléphones qui peuvent être utilisés en deuxième main. Ceux destinés à un second usage vont subir une batterie de test pour vérifier les fonctionnalités essentielles (clavier, écran) et l’on efface toutes les données personnelles.

Si le téléphone ne peut pas être réutilisé, il est alors recyclé. Le processus de recyclage est confié à des sociétés spécialisées qui sont peu nombreuses en Europe. On va séparer la carte électronique et les différents composants du téléphone, puis dissocier les métaux ferreux et non ferreux ainsi que les composants plastiques.

En quoi sont recyclés nos téléphones ? 

Les composants plastiques peuvent être utilisés dans la fabrication industrielle : cône de chantier, ou encore mobilier urbain. En ce qui concerne les métaux ferreux et non ferreux, ils repartent dans un cycle industriel classique. C’est-à-dire qu’ils vont être refondus et réutilisés dans d’autres produits qui ont besoin de cuivre ou encore d’étain – pas nécessairement des téléphones.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !