Quand l’intelligence artificielle vient offrir des records aux navigateurs de l’America’s Cup | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Course de la finale de la Prada Cup 2021, la série des challengers de la 36ème America's Cup à Auckland le 21 février 2021.
Course de la finale de la Prada Cup 2021, la série des challengers de la 36ème America's Cup à Auckland le 21 février 2021.
©GILLES MARTIN-RAGET / AFP

Atout majeur

Quand l’intelligence artificielle vient offrir des records aux navigateurs de l’America’s Cup

La prestigieuse compétition doit entamer sa 36eme édition cette semaine. Bagarre en vue entre Emirates Team New Zealand et Luna Rossa Prada Pirelli.

Victor Eonnet

Victor Eonnet

Victor Eonnet participe à la Mini Transat 2021. Passionné de voile, il suit l’actualité de l’industrie depuis des années et est à l'affût des exploits en compétition avant d’en accomplir lui-même. Pour le suivre, rendez-vous sur sa page Facebook.
 
Voir la bio »

Atlantico : Ce samedi 6 mars débute lAmericas Cup en Nouvelle-Zélande. Cette édition marque le retour à des bateaux monocoques, mais aussi de belles avancées technologiques comme celle du bateau Emirates Team conçu à l’aide de lintelligence artificielle. Comment lIA conçue par McKinsey a-t-elle changé la performance du navire ? Quels records a-t-elle permis de battre ?

Victor Eonnet : Il faut savoir que la création d’un navire pour la Coupe de l’America demande des choix. Les monocoques à foil volant utilisés doivent respecter une largeur et un poids minimum et maximum, tout cela laisse aux équipes une infinité de solutions possibles. Elles doivent trouver le meilleur compromis sur un nombre de variables extrêmement important : la taille, la forme des voiles, la coque etc…

Avec l’IA, les équipes de Emirates Team ont conçu un modèle prenant en compte les contraintes d’une navigation de compétition. Les vitesses de manoeuvres, les réglages ont été essayés par les équipes pour chaque élément construit. Aujourd’hui, nous avons des modèles prenant en compte la vitesse, mais ce sont des comparaisons simples. Ici, nous avons une simulation de courses complètes avec l’intégration de phases de manoeuvres, de changement de voiles. Cela permet de trouver la solution afin d’aller le plus vite possible. Sans IA, il aurait fallu aux ingénieurs des siècles pour comparer toutes les solutions étudiées.

Sur le Vendée Globe, un jeu de foil coûte environ 500 000 euros, il est donc impossible de tester dans la réalité des dizaines d’équipements. Grâce à l’IA, les équipes d’Emirates ont pu tester quatre ou cinq équipements sélectionné parmi plusieurs millions de paramètres testés en 5 minutes. Les meilleurs compromis ont été trouvés sur toutes leurs variables pour un plan d’eau donné. C’est une avancée majeure car il n’y a pas plus besoin de développer un foil pour pouvoir le tester.

Contrairement à ses adversaires, qui nont pas utilisé lIA, est-ce que cela va lui donner un avantage dans la compétition ?

En arrivant sur la ligne de départ, l’équipe Emirates saura de quelle manière utiliser leur bateau selon la configuration de vent pour être le plus rapide. Grâce à cette nouveauté technologique, Ils ont un coup d’avance et des années de développement supplémentaires que des bateaux conçus à l’aide d’une méthode classique.

À terme, comment cette technologie pourrait-elle être utilisée dans la conception de bateaux grand public ?

L’intérêt pour cette technologie ne se trouve pas dans la conception de bateaux de croisière, dans ce milieu le jeu de compromis est assez simple à trouver. Cependant, pour des compétitions moins pointues que la Coupe de l’America comme la classe 40, Mini ou Figaro, cela pourrait être intéressant. Les fabricants de voile pourraient être intéressés par cette technologie afin de tester la cohérence de leur fabrication. Actuellement, un voilier va dessiner une voilure avec une volonté de cohérence, mais avec l’IA on pourrait mettre des contraintes plus pointues selon l’utilisation désirée. Cela serait un gain de temps important. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !