Quand des bruits circulent au sujet d’une liaison que Manuel Valls entretiendrait avec… Najat Vallaud-Belkacem | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Quand des bruits circulent au sujet d’une liaison que Manuel Valls entretiendrait avec… Najat Vallaud-Belkacem
©Reuters

Bonnes feuilles

Quand des bruits circulent au sujet d’une liaison que Manuel Valls entretiendrait avec… Najat Vallaud-Belkacem

De l’effarante multiplication des rumeurs touchant à la vie privée des dirigeants politiques sur les réseaux sociaux des années 2010 à la terrible affaire Alègre qui manqua de terrasser Dominique Baudis, l’auteur a enquêté sur ces tentatives de déstabilisation. Extrait de "La République des rumeurs" d'Alexandre Duyck, aux éditions Flammarion (2/2).

Alexandre Duyck

Alexandre Duyck

Alexandre Duyck est journaliste et écrivain. Il a été grand reporter au Journal du Dimanche jusqu'en janvier 2015 et collabore à l'émission L'Effet Papillon sur Canal +.

Voir la bio »

Décidément cela fait beaucoup pour une seule personne. Najat Vallaud-Belkacem préfère en rire, mais au fond, elle ne trouve pas les choses si drôles que cela. Nous revient une discussion informelle début mars 2015 avec un policier à la retraite, ancien membre des RG. Tandis que nous l’interrogions sur les manipulations ayant par le passé visé de hauts responsables politiques, celui-ci nous prévenait : « Patientez un peu et vous verrez. Je vous parie que des gars vont bientôt sortir des trucs au sujet de Manuel Valls et de sa femme pour tenter de le déstabiliser. » Un mois plus tard, comme par hasard, VSD titre, photo du Premier ministre et de son épouse en une, « Un couple dans la tourmente ». Mais de quelle tourmente parle le magazine ? « Gifle électorale, remontée du chômage et menace du FN, baisse de la cote de popularité… Le Premier ministre, qui vise l’Élysée, est sous pression. Heureusement, il peut compter sur le soutien de sa femme. » On a eu peur ! VSD, au travers de cette une, n’aurait tout de même pas glissé une allusion sournoise aux bruits qui circulent à ce moment-là au sujet d’une liaison que Valls entretiendrait avec… Najat Vallaud-Belkacem justement.

Closer, le 15 avril, met un peu plus les pieds dans le plat : « Elle court, elle court, la rumeur… Depuis plusieurs semaines, Manuel Valls est l’objet de rumeurs concernant sa vie personnelle. Des bruits de couloirs dont le Premier ministre a récemment choisi de s’amuser en agitant devant les caméras le magazine VSD, qui consacrait au début du mois un article sur son couple avec Anne Gravoin. » Et Gala d’ajouter qu’interrogé par Michel Denisot lors de l’émission « Conversation secrète » sur Canal+, Valls répond : « Ces rumeurs se veulent destructrices et ne sont pas anodines. Elles sont faites pour expliquer qu’au fond, si vous mentez dans votre vie privée, c’est que vous mentez dans votre vie publique. C’est pour vous faire mal, c’est pour vous déstabiliser, c’est pour blesser vos entourages proches. Il faut résister. Moi, je résiste. Il faut protéger aussi vos proches qui, eux, ne sont pas préparés. Il ne faut pas se laisser faire, c’est très important. » Reviennent alors en mémoire les paroles prémonitoires de l’ancien policier… « Vous noterez au passage que ces bruits de chiottes ont été répandus à un moment qui n’est pas anodin, le lendemain de la défaite aux élections départementales de la fin mars 2015, catastrophiques pour la gauche, précise un proche du Premier ministre. Une défaite + une affaire conjugale supposée = une semaine désastreuse en termes d’image pour lui. Sauf qu’un seul de ces faits est avéré, la défaite électorale. »

Extrait de "La République des rumeurs" d'Alexandre Duyck, aux éditions FlammarionPour acheter ce livre, cliquez ici.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !