Probablement le meilleur imitateur aujourd'hui | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Ses imitations de Bouvard, Lepers et surtout Delahousse sont impressionnantes de réalisme. Il est en décalage total avec les autres imitateurs qui ne jurent que par la chanson et/ou la politique.
Ses imitations de Bouvard, Lepers et surtout Delahousse sont impressionnantes de réalisme. Il est en décalage total avec les autres imitateurs qui ne jurent que par la chanson et/ou la politique.
©

Atlanti-culture

Probablement le meilleur imitateur aujourd'hui

Gabriel Lecarpentier-Paugam pour Culture Tops

Gabriel Lecarpentier-Paugam pour Culture Tops

Gabriel Lecarpentier-Paugam est chroniqueur pour le site Culture-Tops.
 
Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 
Voir la bio »

One man show

Marc Antoine Le Bret fait des imitations

Infos et réservation

Théâtre du Gymnase

38 Boulevard de Bonne Nouvelle

75010 Paris 

Réservation: 01 42 46 79 79

Jusqu'au 27 janvier 2017

Les Mardi, Jeudi et Vendredi à 21h30; et le Samedi à 18h

Le 10 février à Belfort (90), le 11 à Dijon (21) et le 27 à Saint Etienne (42

L'auteur

Marc Antoine Le Bret est recruté en 2011 par Les Guignols de l'Info, à la suite d'un de ses passages chez Patrick Sébastien. Il est, depuis, l'imitateur en vogue du PAF qui le voit évoluer, tour à tour, sur Europe 1 (chez Jean Marc Morandini et Cyril Hanouna notamment), D8 (Touche Pas à Mon Poste), France Télévisions (On N'est Pas Couché) et depuis la rentrée 2016, tous les matins, sur RFM à 8h20 dans Le Meilleur des Réveils. 

Après avoir joué son One Man Show, "Marc Antoine Le Bret fait des imitations", au République en 2015 et 2016, il débarque, cette fois, au Théâtre du Gymnase. 

Thème

Marc Antoine Le Bret souffre d'une pathologie extrêmement rare : il ne peut pas s'empêcher d'imiter! 

Malheureusement pour lui, cela ne lui apporte que des problèmes, que ce soit avec une DRH choquée par Julien Lepers, la police, sa belle-mère ou encore sa petite amie qui en a marre de Denis Brognart. Il décide donc de venir faire une thérapie sur scène, pour notre plus grand plaisir!

Points forts

-  Même si l'ensemble du spectacle est excellent, la seconde partie, où Marc Antoine Le Bret se reçoit dans les différentes émissions télés actuelles, est au-dessus du lot. 

- Ses imitations de Bouvard, Lepers et surtout Delahousse sont impressionnantes de réalisme. 

- Il est en décalage total avec les autres imitateurs qui ne jurent que par la chanson et/ou la politique. 

- Ses transitions entre les sketchs, avec Geneviève de Fontenay et Olivier de Carglass, rendent le spectacle encore plus vivant et plus rythmé.

- Marc Antoine Le Bret provoque des rencontres étonnantes (Cyril Lignac avec Sarkozy), donne des rôles surprenants à des acteurs (Elie Semoun dans James Bond), réalise des imitations sans voix...

Il a vraiment beaucoup de très bonnes idées,  trop rarement mises en œuvre dans le registre de l'imitation. Et, lui, le fait à merveille. 

Points faibles

- Le problème majeur de ce spectacle réside dans la solitude de Marc Antoine Le Bret sur scène. Dans la majorité de ses chroniques audiovisuelles, il est accompagné d'un journaliste, ce qui permet de donner plus de vie à sa performance. Ici, il se débrouille comme il peut, avec l'aide du public.

- Par ailleurs, le spectacle ne dure qu'une grosse heure, ce qui ne laisse pas le temps à l'artiste de nous présenter toutes les voix de son répertoire.

En deux mots...

Marc Antoine Le Bret dépoussière l'exercice de l'imitation, devenu ringard auprès des jeunes générations. 

Il est, à mon sens, le meilleur imitateur français du moment, à tous les points de vue: voix, textes, variété des imitations. 

Une phrase

" L'imitation me fait rêver, je me prends pour une star" 

Recommandation

ExcellentExcellent

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !