Prisonnier des glaces durant 100 ans, le carnet qui relate les aventures de l'explorateur Robert Scott retrouvé en Antarctique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Ce cahier est précieux pour les scientifiques, puisqu'il fait revivre, 100 ans après, l'expédition de l'explorateur britannique qui s'est mal terminée
Ce cahier est précieux pour les scientifiques, puisqu'il fait revivre, 100 ans après, l'expédition de l'explorateur britannique qui s'est mal terminée
©Fondation de Nouvelle Zélande pour l'Antarctique

Après toutes ces années

Prisonnier des glaces durant 100 ans, le carnet qui relate les aventures de l'explorateur Robert Scott retrouvé en Antarctique

Selon la Fondation pour l'Antarctique de Nouvelle-Zélande, les écrits retrouvés dans ce fameux carnet sont ceux du scientifique et photographe George Murray Levick, l'un des membres de l'expédition tragique.

A l'époque, la découverte de l'Antarctique représentait en quelque sorte l'Eldorado des explorateurs. Entre 1895 et 1922, seize expéditions d'envergure ont été lancées par huit pays différents afin de découvrir pour la première fois le Pôle sud. Robert Falcon Scott, un officier de la Royal Navy et explorateur polaire britannique, était l’un des principaux explorateurs de cette période, d'où le nom donné à son expédition. 

Carnet Antarctique Atlantico

A la surprise générale, un carnet appartenant à l'un des membres de son équipe a été trouvé cet été, lors de la fonte des neiges de l'été austral, tout près de la base Terra Nova, située en Antarctique. Ce cahier est précieux pour les scientifiques, puisqu'il fait revivre, 100 ans après, l'expédition de l'explorateur britannique qui s'est mal terminée : en effet, presque tous les membres de l'équipage sont morts de faim et de froid lors de leur voyage. 

Selon la Fondation pour l'Antarctique de Nouvelle-Zélande, les écrits retrouvés dans ce fameux carnet sont ceux du scientifique et photographe George Murray Levick, l'un des membres de l'expédition tragique. Et la découverte est d'autant plus importante que les écrits de ce cahier son encore lisibles, même si la reliure a été détériorée par le froid et par la glace.  

"C'est une découverte passionnante. Ce carnet est une pièce manquante jusqu'alors dans la reconstitution de l'expédition", a estimé Nigel Watson, le directeur exécutif de la Fondation Antarctique. "Après sept ans de conservation de la dernière expédition de Robert Falcon Scott, de sa collecte et de sa préparation, nous sommes heureux de continuer à découvrir de nouveaux objets" s'est-il félicité.  

Carnet Antarctique Atlantico

Carnet Antarctique Atlantico

Finalement, le carnet de George Murray Levick ne contient pas de "trésor" particulier ou de révélations très importantes. A la déception des scientifiques passionnés par le sujet, il fait état simplement de la description de sujets, de dates ou de détails de photographies, prises au début de l'expédition. 

Plusieurs paragraphes viennent également compléter une série de photos d'une collection du scientifique, actuellement détenue par l'Institut Scott de recherche polaire de l'université britannique de Cambridge. Autre détail surprenant cependant : en 2012, un article écrit par les soins deGeorge Murray Levick avait déjà été retrouvé par des chercheurs du Museum d'histoire naturelle de Londres. Le scientifique, qui faisait partie d'un groupe de six hommes ayant survécu à cette expédition au pôle Sud, raconte son périple dans un article. 

Malgré l'hiver glacial, les six hommes de ce groupe ont survécu en creusant un abri dans la glace et en se nourrissant de manchots et de phoques. L'expérience fut apparement traumatisante, comme le prouve l'article intitulé "Pratiques sexuelles du manchot d'Adélie". George Murray Levick y décrivait les comportements jugés "dépravés" des manchots, adeptes de pratiques homosexuelles ou nécrophiles. L'article n'a jamais été rendu public, seulement distribué à un cercle de scientifiques associés à cette découverte.

Carnet Antarctique Atlantico

Carnet Atlantico

Après avoir survécu à cette expédition, George Murray Levick a participé à la bataille de Gallipoli en Turquie durant la Seconde Guerre mondiale. Il a ensuite travaillé pour les services de renseignement de l'armée britannique avant de décéder en 1956. 

Au-delà de cet article trouvé en 2012, la récente découverte du carnet de George Murray Levick fait écho à une autre trouvaille réalisée l'année dernière. Une boite, conservée jusqu'en 2013 dans un bloc de glace, renfermant 22 négatifs photos de l'expédition, jamais développés, avait été trouvée dans la glace également.  La boite avait été retrouvée sur Ross Island, une petite île volcanique située dans l'océan Antartique. 

Antarctique Atlantico

Antarctique Atlantico

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !