Pourquoi la Manif pour tous n'a pas grand-chose à voir avec les Tea parties, n'en déplaise à Arnaud Montebourg | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Certains opposants à la Manif pour tous la compare avec les Tea Parties américain.
Certains opposants à la Manif pour tous la compare avec les Tea Parties américain.
©Reuters

Hors sujet

Pourquoi la Manif pour tous n'a pas grand-chose à voir avec les Tea parties, n'en déplaise à Arnaud Montebourg

Le ministre du Redressement productif se plaît à établir un parallèle entre la Manif pour tous et les Tea parties américains. Pourtant, mis à part leur caractère contestataire, la comparaison ne va pas plus loin.

Steven Ekovitch

Steven Ekovitch

Steven Ekovitch est professeur de Sciences Politiques et d'Histoire à l'Université Américaine de Paris.

Voir la bio »

Atlantico : De plus en plus souvent, les opposants à la Manif pour tous font le parallèle avec le Tea Party américain, comme ce fut le cas d'Arnaud Montebourg mardi 18 février. Dans quelle mesure peut-on comparer les deux formations ? La Manif pour tous, est-ce le Tea party à la française ?

Steven Ekovich : On pourrait comparer la Manif pour tous et le Tea-Party, en effet. Mais, c'est prendre le risque de le faire abusivement, comme c'est le cas aujourd'hui. En vérité, la Manif pour tous et le Tea-Party sont loin d'avoir autant de points communs qu'on leur en prête actuellement. La ressemblance s'arrête au fait qu'il s'agit dans les deux cas de mouvements contestataires, de droite et hétéroclites. Toute comparaison qui lie plus avant ces deux mouvements est dans l'erreur. Les quelques rapprochements que l'on peut voir sont très généraux.

Quelle est l'influence des deux formations sur les partis de la droite traditionnelle ?

Le Tea-Party a beau être un groupe aux effectifs assez réduits, il n'en a pas moins un poids certain sur la politique aux Etats-Unis. Il est très présent, d'abord parce qu'il sait se mettre en avant et crier fort, et ensuite parce que les médias aiment particulièrement couvrir les évènements auxquels il est lié. Cet impact qu'il a dans les médias lui permet même de mettre en danger certains candidats classiques. Si la formation de droite draine les voix républicaines, cela remettra nécessairement en question l'élection du candidat républicain. D'autant plus que le Tea-Party dispose de quelques élus susceptibles d'attirer des voix. Le Tea-Party a tendance à segmenter les autres partis de droite, ce qui donne un avantage indéniable au principal adversaire. Les Républicains ont déjà perdu un certain nombre de sièges, au profit des démocrates, à cause du Tea-Party.

Il est important de savoir, néanmoins, qu'aux Etats-Unis, contrairement à ce que l'on peut voir en France, on ne descend pas dans la rue. Le principe de manifestation est autrement moins répandu, et c'est via d'autres moyens, comme les deux chambres du congrès.

Les deux mouvements connaissent-ils les mêmes difficultés à transformer la mobilisation sociale dans les urnes ?

Le Tea-Party, comme la Manif pour tous, sont des mouvements assez neufs. En dépit du nombre d'élus dont dispose le premier, on ne peut pas prétendre néanmoins qu'il mobilise les urnes : c'est encore trop tôt. Fatalement, le Tea-Party connait actuellement une forme de succès. Mais pour le moment, rien ne permet de dire qu'il va transformer l'essai.

La comparaison avec le Tea-Party vise-t-elle à diaboliser la Manif pour tous ? Que représente le Tea-Party pour les Français ?

Il me semble en effet que l'utilisation du Tea-Party par les politiques Français n'a d'autre office que celui de ternir l'image de la manif pour tous. Parce qu'en France, l'image du Tea-Party lui-même est loin d'être reluisante. Dans les faits, elle est surtout très déformée.

Les Français ignorent ce qu'est vraiment le Tea-Party, mais il leur apparait comme une formation obscure et farfelue, très associée à une droite plus extrême encore que ne peut l'être l'extrême droite française. Dès lors, comparer la Manif pour tous à un groupe de cette envergure, c'est chercher à desservir la manif pour tous autant qu'à la décrédibiliser.

Les contextes français et américain demeurent très différents. Quelles sont les grandes différences entre le Tea Party et la Manif pour tous ? 

C'est sur la forme que le Tea-Party et la Manif pour tous sont les plus semblables. Le reste n'a rien à voir. Prenons les motivations : si la Manif pour tous se bat d'abord pour des aspects sociaux et sociétaux, le Tea-Party ne prend pas la peine d'inclure ce genre de chose dans son propre programme, d'abord et avant tout concerné par des soucis relevant des domaines économiques et fiscaux.

Ce qui est à l'origine du Tea-Party, c'est un ras-le-bol, mais cela ne concerne que le régime fiscal, l'imposition et la présence de l'Etat fédéral dans la vie des Américains. La notion de mariage gay y est étrangère, quand bien même la plupart des membres du Tea-Party, conservateurs, y sont opposés.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !