Et si les riches devenaient la nation la plus puissante du monde ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Et si les riches devenaient la nation la plus puissante du monde ?
©

Elite

Et si les riches devenaient la nation la plus puissante du monde ?

"Le bal des importants" l'ouvrage de Thierry Galineau est un voyage au cœur de la réalité des sphères financières et politiques, un grand roman visionnaire et violent qui dévoile la face cachée de ceux qui régissent notre monde. Extraits.

Thierry Galineau

Thierry Galineau

Thierry Galineau, est diplômé des Mines de Paris, consultant en stratégie et en organisation d’entreprises au sein de plusieurs cabinets de conseil internationaux, de grands groupes industriels et des fonds d’investissement.

 

Il a été aussi co-fondateur et président d’une entreprise dans le secteur des hautes technologies cotées à la Bourse de Paris. Il dirige actuellement un cabinet de conseil.

Voir la bio »

Janvier 2012. Singapour.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore notre mouvement, je rappelle que l’Atlantic Area Association, plus connue par son réseau social privé AAA.com, représente et réunit plus d’un million de familles multimillionnaires originaires de trente pays d’Europe et d’Amérique du Nord, qui aspirent à défendre leur patrimoine, leurs valeurs et leur sécurité.

« Nous avons souhaité vous réunir pour vous informer que Triple-A a adressé ce matin un appel d’offres aux gouvernements des nations européennes.

Il est huit heures précises. La conférence de presse vient de démarrer dans une ambiance électrique. Trois cents journalistes ont été accrédités pour l’événement, annoncé il y a seulement quelques jours.[…]

Dans la salle de conférences, Adrian Assanto, le président du réseau social, est au pupitre, l’air très calme. Sa haute silhouette se détache sur un immense écran où l’on peut lire :

SANCTUARY

AAA Citizens United for Western Revival

[…]

Notre ambition, au-delà de la préservation des biens et personnes d’une élite de masse – la première réunie dans un mouvement structuré depuis l’origine de l’histoire humaine –, notre ambition est de construire en Occident un État capable de faire advenir un nouvel âge d’or économique face à la montée irrépressible des pays émergents.

La tension devient palpable dans le public. Les journalistes observent d’un œil les premiers rangs où sont assis des personnalités du monde politique, des intellectuels célèbres, des milliardaires, un improbable aréopage dont la présence intrigue.[…]

Mesdames et messieurs, prenons quelques minutes pour partager un constat avec lucidité : l’Occident est en plein naufrage, son modèle social et ses comptes publics en faillite, ses nations dépassées par la globalisation, sa population en pleine paupérisation et ses riches menacés par la démagogie des gouvernants et la vindicte populaire à laquelle ils sont régulièrement jetés en pâture. Partout l’insécurité s’accroît, et l’ordre mondial que messieurs Bush et Obama ont successivement tenté d’instaurer a avorté lamentablement.

Son visage s’assombrit :

Ce déclin de l’Occident face au monde émergent ne sera pas seulement économique. Il se soldera aussi, n’ayez pas l’aveuglement d’en douter, par la déroute de nos valeurs et de notre civilisation. La lecture quotidienne de la presse suffit pour constater que les nations émergentes ne partagent pas la même conception des droits de l’homme, de la liberté d’opinion et de bien d’autres choses encore (il s’adresse aux journalistes), le métier le plus dangereux y est souvent… le vôtre.

Quelques rires embarrassés froissent le silence. Il reprend :

Notre monde s’effondre, donc, et les riches d’Occident ont décidé de s’unir au-dessus des nations pour imposer à celles-ci de réagir. Cet appel d’offres est né de la conviction que les vieilles recettes ont échoué et qu’elles ne fonctionneront jamais plus. Que pour ne pas sombrer, il faut changer de paradigme, aller vers une rupture. Radicale.

_________________________________________________________________________________________

Extraits de l'ouvrage Le bal des importants, de Thierry Galineau, XO Editions novembre 2011.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !