Pierre Gattaz - Medef : "Nous sommes capables de créer 1 million d’emplois en 5 ans" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Pierre Gattaz - Medef : "Nous sommes capables de créer 1 million d’emplois en 5 ans"
©Europe 1

Le Zap'Éco

Pierre Gattaz - Medef : "Nous sommes capables de créer 1 million d’emplois en 5 ans"

Le replay du jour : 

Pierre Gattaz était l’invité d’Europe 1 ce matin. Le président du Medef était interrogé tout d’abord sur la grève des taxis qui a lieu aujourd’hui dans les grandes villes de France. "Il faut gérer et anticiper la concurrence mais je n’accepte pas le blocage et les manifestations. Il ne faut pas accepter le chantage du lobby des taxis, il faut se mettre autour d’une table" estime Pierre Gattaz. Il fut ensuite interroger sur le pacte de responsabilité qui devrait demain, lors de la conférence de presse du Président, faire l’objet de précisions. "Nous sommes capables de créer 1 million d’emplois dans les 5 prochaines années. C’est par l’emploi que l’on retrouvera la croissance. Ceux qui créent l’emploi, ce sont les entreprises. Lorsque que le terreau France va bien, il peut créer naturellement des emplois. Pour l’instant il est plein de pierres et de ronces".

Qui à dit ?

"En Chine, on a peut-être qu’un enfant mais on a besoin de mettre ses parents et ses beaux parents dans sa voiture"

Réponse :Maxime Picat, directeur général de Peugeot sur BFM Business à propos du marché chinois de la marque. "C’est un élément important à prendre en compte que celui de l’unité de la famille. C’est pour cela que les Chinois veulent des grandes voitures, cela explique le succès du 3008". Le patron de la marque Peugeot confirme la construction d’une nouvelle usine : "A ce rythme de croissance en Chine, nous progressons de 100.000 véhicules par ans, notre capacité de production va vite être saturé."

Le tweet :

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !