Patrick Drahi prêt à dévorer Bouygues Telecom... et les 9 autres infos éco du jour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Patrick Drahi prêt à dévorer Bouygues Telecom... et les 9 autres infos éco du jour
©REUTERS/Philippe Wojazer

Les 10 infos éco du jour

Patrick Drahi prêt à dévorer Bouygues Telecom... et les 9 autres infos éco du jour

1. Patrick Drahi prêt à dévorer Bouygues Telecom. Selon Bloomberg News, Altice, dirigée par Patrick Drahi, examine la manière dont le groupe peut racheter Bouygues Télécom. L’agence américaine indique les responsables de Bouygues et d’Altice se seraient déjà rencontrés pour évoquer le sujet. Chez Bouygues ont fait savoir qu’aucune négociation n’est en cours sur la vente de la filiale télécom. Altice, déjà propriétaire de SFR – Numéricable serait donc en train de bâtir un géant des télécoms qui, s’il avale Bouygues, serait plus gros qu’Orange. Pour les analystes financiers, le retour à trois opérateurs serait une bonne chose pour la concurrence et le cycle déflationniste qui touche le secteur.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]

2. La Grèce refuse les négociations avec l’Eurogroupe. La situation était très tendue lundi à Bruxelles. Yanis Varoufakis a refusé la proposition des créanciers de la Grèce. Cette dernière prévoyait une continuité du plan d’aide conditionnée à certaines réformes. De son côté, Yanis Varoufakis estime que la situation devrait s’arranger rapidement. Une nouvelle réunion doit être organisée d’ici la fin de semaine.

3. En France, Bata sera repris par son actuel patron. L’enseigne de  chaussures, en cessation de paiement, devient la propriété de son dirigeant, François Le Ménahèze. Ce dernier prévoit de maintenir 96 des 136 boutiques et 494 des 804 salariés.

4. Aéroport de Toulouse : le CE ne veut pas d’un rachat par les Chinois. Le Comité d'entreprise de l'aéroport de Toulouse s'est prononcé à l'unanimité contre le projet de rachat porté par le consortium sino-canadien Symbiose, et validé en décembre dernier par le Ministre de l'Economie, Emmanuel Macron. Si cet avis est consultatif, il dénonce néanmoins un manque de transparence et des motivations floues de la part de l'État. 

5. En Afrique, près de 350 millions de smartphones d’ici 2017. C’est ce que révèle une étude de Deloitte qui estime que "le marché du smartphone va connaître une croissance de plus de 40% en 2015 avec 70 millions de smartphones qui seront vendus en Afrique".

6. Ikea poursuit ses investissements dans les centres commerciaux. Le leader mondial de l'ameublement annonce qu'il envisage d'investir 3 milliards d'euros pour la construction de 20 centres commerciaux dans le monde. Cet investissement s'inscrit dans le cadre du développement de sa nouvelle filiale Ikea centers, qui possède déjà 45 centres commerciaux et emploie environ 2000 personnes en Europe, en Russie et en Chine.

7. Les dividendes devraient dépasser les 1100 milliards de dollars en 2015. Après une progression de plus de 10% en 2014, atteignant les 1167 milliards de dollars, le montant des dividendes distribués aux actionnaires dans le monde devrait continuer sa hausse pour 2015. Tirée par les États-Unis, cette nouvelle augmentation devrait toutefois se voir limitée par la chute du prix du baril de pétrole à 0,8%, soit près de 1176 milliards de dollars. 

8. En bourse, Apple pèse autant que Google et Microsoft réunis. C’est ce qu’ont calculé différents sites puisque que la marque à la pomme est devenue la première société américaine à dépasser le cap des 700 milliards de valorisation.  De leur côté, Google et Microsoft valent respectivement 365,4 et 349,8 milliards de dollars.

9. Soldes d’hiver : Les hommes ont plébiscité Decathlon, Celio et Jules. C’est ce que revèle l’étude de Toluna qui indique que les premières soldes de 2015 resteront un mauvais cru : -3,5% selon la Fédération nationale de l'habillement. Chez les femmes, on a privilégié H&M, Camaïeu et la Halle.

10. Citroën officialise sa  "séparation" avec DS. Le groupe PSA a présenté la nouvelle DS5 dont la calendre abrite désormais le logo de la marque DS et non plus Citroën. Carlos Tavarès, le patron du groupe, avait annoncé sa volonté de dissocier les deux marques pour faire de DS "ce qu’Audi est au groupe Volkswagen".

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !