Zéro gramme d'alcool au volant pour les jeunes et les professionnels, une mesure discriminatoire ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
L'idée d'une interdiction totale de l'alcool au volant pour les jeunes conducteurs et les professionnels fait son chemin.
L'idée d'une interdiction totale de l'alcool au volant pour les jeunes conducteurs et les professionnels fait son chemin.
©Reuters

Tolérance zéro (gramme)

Zéro gramme d'alcool au volant pour les jeunes et les professionnels, une mesure discriminatoire ?

Les députés européens souhaitent une harmonisation de la législation européenne en matière de sécurité routière. L'idée d'une interdiction totale de l'alcool au volant pour les jeunes conducteurs et les professionnels fait son chemin.

Christine  de Veyrac

Christine de Veyrac

Christine de Veyrac, née le 6 novembre 1959 à Toulouse, est une personnalité politique française.
Membre de l'Union pour un mouvement populaire, elle est députée européenne de la circonscription Sud-Ouest, depuis 1999 et Présidente de l'Union pour un Mouvement Populaire de Haute-Garonne de 2008 à 2010.

Voir la bio »

Comment l'Europe en est arrivée à proposer un nivellement par le haut ou par le bas - tout dépend du point de vue - sur le modèle des pays slaves nouvellement entrant en matière de sécurité routière ?

Christine de Veyrac : Avec la suppression des frontières en Europe, le trafic routier a - partout -  fortement augmenté. Qu'il s'agisse (surtout) du transport de marchandises ou de la circulation des particuliers. Sécuriser le transport sur route est devenu un enjeu commun à tous les États de l'Union. Certains pays, comme la France, s'y sont pris il y a déjà plusieurs années, en adoptant un arsenal de mesures très large, qui a fait ses preuves. Aujourd'hui, beaucoup d'États cherchent à transposer ces recettes qui, dans notre pays, ont conduit à une réduction significative de la mortalité routière.

La tolérance zéro, soit la suppression des avertisseurs radars et le nivellement à zéro gramme d'alcool au volant, est-ce véritablement utile dans le cadre d'un renforcement de la sécurité routière ?

Le texte voté propose zéro gramme d'alcool au volant pour les jeunes et pour les conducteurs professionnels. Je suis réservée sur le fait d'instituer un traitement différencié, voire discriminatoire, envers ces 2 catégories de la population. Par ailleurs, l'efficacité d'une telle disposition a été insuffisamment étudiée. Il convient de mener, au préalable, des études d'impact avant de mettre en place de nouvelles restrictions.

Les retombées de pareilles lois ne résident-elles pas dans un effet "tirelire", soit faire de la tolérance zéro un "gagne pain" gouvernemental, par la sanction et la taxation systématique des conducteurs ?

Qu'ils soient de droite, de gauche, ou du centre, les Gouvernements ne prennent pas plaisir à sanctionner les automobilistes ! Les mesures adoptées ne poursuivent qu'un seul et unique objectif : sauver des vies. On ne conçoit pas une politique publique sur la base de ce que l'on espère récolter dans les caisses !

En définitive, la généralisation de la "tolérance zéro" ne constitue-t-elle pas une mesure allant à l'encontre même du peuple, de son épanouissement sociétal et social ?

Nous n'en sommes pas à un stade de contrainte tel que vous le suggérez. Le Parlement européen a exprimé sa position dans une résolution. Ce texte n'a pas de valeur juridique et ne s'impose pas aux États.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !