Paris sera-t-il assez grand et glamour pour les Beckham ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Paris sera-t-il assez grand et glamour pour les Beckham ?
©

Joue-la comme Beckham

Paris sera-t-il assez grand et glamour pour les Beckham ?

David Beckham devrait signer très prochainement au PSG. La star du foot britannique et son ex-Spice girl de femme s'apprêtent donc à découvrir le velib', Paris-Plage et le Grand Paris...

Antoine Bueno

Antoine Bueno

Antoine Bueno est écrivain et chargé de mission au Sénat. Il se produit aussi dans son seul en scène, "Antoine Bueno, l'Espoir".

Voir la bio »

Un gars qui tape dans un ballon et une ex Spice girl. A lire les médias, la France aurait raflé le gros lot depuis que David Beckham daignerait signer un contrat à 800 000 euros mensuel avec le Paris Saint Germain. Il s’installerait donc en Ile-de-France pour la saison avec sa si prestigieuse petite famille. Merci Monseigneur, vous êtes trop bon, caressez ma bosse…

Des gens capitaux nous font donc l’insigne honneur de nous gratifier de leur présence. Et c’est l’émoi ! Mais comment va-t-on les accueillir ?! Serons-nous à la hauteur ?! Paris sera-t-elle suffisamment bien pour de telles personnalités ? Posons la question différemment : en dix ans, qu’a donc fait Delanoë pour les Beckham ?! Pas grand-chose ! Il faut bien le dire !

Le Vélib ? L’avis de Victoria Beckham est sans appel : "pas assez glam". L'Autolib' ? Des berlines de cette taille ?! Laissez-la rire. Même les couloirs de bus ne sont pas appréciés par les Beckham, parce qu’ils ne sont pas accessibles aux voitures de maître avec ou sans chauffeur.

La politique culturelle, les musées, les Nuits blanches, le 104… Ils sont bien au-dessus de tout ça les Beckham. Ils s’en foutent de la culture !

Paris-Plage ? Quand on peut aller en jet aux Bahamas en 2h le samedi après-midi, vous croyez qu’on peut être tenté par 300 mètres de sable de chantier avec des Français agglutinés dessus ?

Reste peut-être la politique de la petite enfance ? Oui, le maire de Paris a bien multiplié les places de crèche dans la capitale. Mais aucune en marbre et plaqué-or !

Contrairement à Delanoë, les Beckham, eux, raisonnent en Grand Paris. C'est-à-dire un Paris qui ait su se développer en harmonie avec sa couronne et effacer son périphérique plutôt que se cloitrer derrière en village gaullois assiégé. Oui, ils sont comme ça les Beckham. Ainsi vivront-ils à la fois dans Paris intramuros, dans le XVIe, ET en banlieue, dans les Yvelines, à Croissy-sur-Seine, tout à côté de la British School of Paris, la prestigieuse école bilingue qui accueillera les rejetons quasi-princiers.

Alors, que mettre au crédit de Delanoë pour les Beckham ? Peut-être seulement sa politique du logement. Politique de logements sociaux sans coordination avec la petite couronne qui a conduit à alimenter une envolée sans précédent du marché privé grâce auquel David et Victoria paieront un loyer de 60 000 euros par mois !

Mais à ce détail près, et quelques boutiques de luxe, Paris n’est pas la ville-monde vide et bling bling dont peuvent rêver les Beckham, à leur propre image.

Et alors ? In fine, nous nous rangerons plutôt à l’avis du généticien Axel Kahn qui a réagi à la venue de ces stars internationales si représentatives de l’état des valeurs en ce début de XXIème siècle par la seule phrase pertinente possible : "Je m’en tamponne"Le jour où tout le monde se tamponnera des Beckham, peut-être les Parisiens réapprécieront-ils la beauté et le charme de leur ville sans se demander si des beaufs parvenus s’y sentiront bien.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !