Alerte pub : on a détourné le père Noël ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Le Père Noël a inspiré quelques plagiats en matière de publicité...
Le Père Noël a inspiré quelques plagiats en matière de publicité...
©Reuters

Les boules : on a pompé le Père Noël !

Alerte pub : on a détourné le père Noël !

Père Noël et boules de sapin : Joe La pompe, le "publicitaire masqué" pointe les plagiats de ses confrères. A l'occasion de Noël, il a distingué deux campagnes qui mettent en évidence certaines coïncidences qui ne sont pas dues qu'à la magie des fêtes...

Joe La Pompe

Joe La Pompe

Joe La Pompe est le pseudonyme de ce concepteur rédacteur qui a travaillé dans trois des plus grandes agences parisiennes, préservant son anonymat pour sauvegarder son emploi et rester libre de toute influence.

Voir la bio »

Atlantico : Vous avez repéré quelques publicités qui utilisent le thème de Noël et sont même plagiées… Un vrai succès pour Noël. Pourquoi cette fête est-elle un thème si porteur dans la publicité ?

Joe La Pompe : C'est un thème fédérateur et familial qui, au travers des cartes de vœux, est exploité par presque toutes les marques. Même des marques qui n'ont rien à voir avec le Père Noel (comme Coca qui a donné sa couleur rouge au personnage). Les symboles qui représentent cette fête dans l'inconscient collectif sont peu nombreux et toujours les mêmes "Père Noël, sapins, buches, décorations..."

Cul à Cul. Un penchant certain... pour l'imitation. L'Originale ci dessous ?

Interbuild “season’s greatings” – 2004 - Agence : Duval Guillaume-Antwerp (Belgique)

LA COPIE ?

Pro BTP – 12/2007 - “Merry Christmas to all construction workers” - Agence : Leg Agency, Paris (France
) 

Un Noël très très Hotte - Tellement identique comme idée que ça fout les boules.

L'originale ?

2001 - Selu Lingerie - Agence : Scarpato - Pays : Argentine

La Copie ?

2005 - Wonderbra - Agence : Euro RSCG Madrid - Pays : Espagne

Plus largement, comment expliquez-vous ce phénomène de "copie" dans la publicité ? Les Grands esprits se rencontrent ?

La principale raison selon moi est plus un manque flagrant de culture publicitaire qu’une vraie crapulerie généralisée. La triche a toujours existé. Elle est aujourd’hui facilitée par la multiplication des sources d’inspiration. Cependant, bien souvent, les créatifs ne prennent pas le temps de vérifier si leur idée a déjà été concrétisée -d’autant plus que vérifier n’est pas chose facile. Mais finalement, les agences se fichent pas mal du phénomène et le “pas vu pas pris” est bien souvent la règle malheureuse en la circonstance.

Ceci dit, une idée peut tout à fait naitre dans deux cerveaux à 10 000 Km de distance. Surtout quand l’homogénéisation des messages, mondialisation oblige, devient la règle. De plus, tout le monde utilise les mêmes recettes marketing, les mêmes outils, les mêmes références… Il ne faut donc pas s’étonner que les pubs se ressemblent.

Vous avez créé un blog qui, depuis 1999, répertorie les « similitudes » de certaines campagnes de publicité et de votre rubrique dans CBNews

J'ai créé ce site, pour s’amuser, provoquer, faire prendre conscience, réfléchir. Pour montrer par l’image que les idées que l’on croit originales ne le sont pas toujours. 

Pour “rendre à César” ce qui lui appartient. 

Pour dénoncer, mettre en lumière certaines pratiques douteuses du métier. Notamment la triche et le manque de culture publicitaire des acteurs du métier. Pour empêcher qu’à l’avenir des idées faites et refaites soient primées et re-primées dans les festivals censés récompenser l’originalité.  Pour tempérer les égos de certains créatifs qui se croient trop vite des génies. Pour ennuyer ceux qui se glorifient de récompenses non méritées. 

Parce que ceux qui n’apprennent pas du passé sont condamnés à le répéter. Parce que la pub est un métier d’auto-congratulation permanente. Il existe des dizaines de festivals, de grands prix, de clubs de créatifs, de hits parades. Il est donc normal qu’en contrepartie, certaines personnes décernent des “mauvais points” quand c’est nécessaire.

Avez-vous déjà plagié sans le savoir et avez-vous déjà reçu des menaces ?

Il y avait plus de tension, il y a dix ans, au début de l'aventure. J’ai reçu quelques lettres très énervées et aussi quelques menaces... Le pire c'est que j'en ai reçu de la part de collègues de mon agence qui ne savaient pas qui j'étais. Les premiers à être épinglés se sont sentis visés. Aujourd'hui on sait que je n'en veux à personne en particulier et qu'il y en a pour tout le monde sur mon site… 

Propos recueillis par Antoine de Tournemire

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !