Najat-Vallaud Belkacem, que pensez-vous de "l'épanouissement horizontal dans l’apprentissage des postures gays” ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Tribunes
Najat-Vallaud Belkacem, que pensez-vous de "l'épanouissement horizontal dans l’apprentissage des postures gays” ?
Najat-Vallaud Belkacem, que pensez-vous de "l'épanouissement horizontal dans l’apprentissage des postures gays” ?
©Reuters

Bienvenue chez les cinglés !

Najat-Vallaud Belkacem, que pensez-vous de "l'épanouissement horizontal dans l’apprentissage des postures gays” ?

C’est bien non ? Mais on peut faire mieux. Au ministère de l’Éducation Nationale, on s’y emploie.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Les pédagogues qui nous gouvernent on fait leur niche au Ministère de l’Education Nationale. Ils y sont bien. Convenablement payés. Surtout ils sont entre eux, interdisant à tout importun de les déranger. Une élite qui, pour préserver cet enviable statut, s’est inventée une langue sacrée, inaccessible au commun des mortels. Jaloux de leurs prérogatives et de leurs secrets, ils sont du genre discret. Mais une fois par an, au moment de l’élaboration des programmes, il leur faut bien sortir de leur tour d’ivoire. En effet, pour la rentrée 2016 les enseignants sont supposés savoir à quelle sauce ils vont accommoder la bouffe servie aux gamins. Cette fois ci, les pédagogues-maboules se sont surpassés. Charabia, jargon, galimatias? Non. Ces mots-là sont inadéquats car ils font partie de la langue française et pas de la leur.

Savez-vous ce que veut dire "traverser l’eau en équilibre horizontal dans un milieu aquatique profond, standardisé"? Nager d’après tous les Champolions habitués à décrypter les hiéroglyphes de l’Education Nationale. Certains ont eu l'outrecuidance de se moquer de cette formulation. Mal leur en a pris. Blessé le syndicat des profs de sport s’est indigné de cette "condescendance". Les outragés, meurtris au plus profond de leur âme, protestent : ce n’est pas parce qu’il s’agit de sport qu’on devrait sacrifier "au langage trivial". Ils réclament donc le droit de "se théoriser". En langage trivial -le mien- on comprend qu’ils seraient flattés d’être aussi cons que les grands prêtres du temple de la pédagogie.

Comprenez-vous le sens de "articulations d’activités réfléchies et d'automatisation des procédures"? Mais c’est tout simple : apprendre la syntaxe! Vous séchez sur "travail sur texte lacunaire pour problématisation en réception de l’étude de l’élément linguistique"? Mais vous êtes nuls, nuls de chez nuls… il s’agit évidemment d’acquérir des compétences langagières!

J’arrête là. Mes traducteurs bénévoles et amis sont tous, découragés et épuisés, allés se bourrer la gueule. Et ils n’ont pas souhaité me révéler comment prendre une cuite se disait dans le langage de l’Education Nationale. Pour autant, nous ne sombrerons pas dans la facilité. Loin de nous l’idée de dire que les pédagogues, choyés et payés par Najat Vallaud-Belkacem sont de sinistres et prétentieux imbéciles.

D’ailleurs, tout n’est pas à jeter dans leurs intéressantes formules. On va, dans le souci de les rendre un peu plus accessibles, les pacser avec des cours d’improvisation théâtrale inspirés par Jamel Debouze. Nous en espérons des merveilles. Une classe qui hurlera "zyva" quand on évoquera "l’articulation d’activités réfléchies etc…". Et un final grandiose. Tous ensemble, pédagogues, profs et élèves : "Nique le français!".

Moi aussi j’ai ma langue sacrée. Bien supérieure à celle des pédagogues. C’est donc dans cette langue que je leur envois le message suivant : "allez-vous faire foutre!". Comme ils risquent de ne pas comprendre, je traduis : "allez-vous épanouir horizontalement dans l’apprentissage des postures gays"!

Et n'oubliez pas : le A-book de Benoît Rayski, Le gauchisme, cette maladie sénile du communisme, est toujours disponible à la vente sur Atlantico éditions : 

Le gauchisme, cette maladie sénile du communisme

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !