Mondial 2014 : le logo de la prémonition pour le Brésil (une fois vu comme ça, vous ne pourrez plus le voir autrement) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Le logo du Mondial, en plus d'être subliminal, aura été prémonitoire
Le logo du Mondial, en plus d'être subliminal, aura été prémonitoire
©DR

Subliminal

Mondial 2014 : le logo de la prémonition pour le Brésil (une fois vu comme ça, vous ne pourrez plus le voir autrement)

De nombreux logos contiennent des images subliminales. Celui de la Coupe du monde qui se déroule actuellement au Brésil en est un exemple. Et il prend aujourd'hui une signification troublante après la défaite de la Seleçao...

A chaque tournoi son logo. Chaque événement sportif (Mondiaux et Jeux olympiques) cherche à se démarquer des autres, à être unique. Car, l'emblème officiel d'un tournoi contribue à lui donner une certaine personnalité, une certaine originalité. La Coupe du monde au Brésil ne déroge pas à la règle. Nommé "Inspiration", ce logo est une création de l'agence de graphisme brésilienne Africa. Quand on le regarde rapidement, il symbolise l'unité du pays et a été inspiré d'une photographie emblématique de trois mains unies qui soulèvent le trophée le plus célèbre au monde.

Les couleurs prédominantes sont le vert et le jaune. Elles évoquent le drapeau national brésilien, et symbolisent les forêts tropicales, les plages et le soleil. Mais ce logo possède aussi un message subliminal. En effet, si l’on y regarde de plus près on peut également apercevoir une personne qui recouvre son visage de ses mains, comme si elle était dépitée. Ainsi, la partie jaune représente le bras et la main recouvre un visage vert. Mais après la large défaite de la Seleçao contre l'Allemagne ce mardi soir (1-7), on est en droit de se demander si le choix de ce logo n'était pas prémonitoire. 

Crédit photo : REUTERS/Eddie Keogh 

En effet, le peuple brésilien pleure sa peine ce mercredi après l'humiliation publique reçue contre la Mannschaft. Dans les tribunes du stade Mineirao de Belo Horizonte, enfants et adultes n'ont cessé de pleurer à l'issue du match. De nombreux supporters se sont tenus la tête dans les mains et voulaient cacher leur tristesse, voir leur honte après ce résultat. Des instants qui ont donné un autre relief au logo du Mondial. 

Le logo de la coupe du monde brésilienne n'est pas le seul à contenir une image subliminale. De nombreux autres photos contiennent des messages subliminaux. Ainsi, sur l’image ci-dessous, est caché un dalmatien. "Il est difficile de discerner le dalmatien au milieu des taches noires et blanches car la partie de l'image qui correspond au chien manque d’un contour qui définiraient sa silhouette. Par ailleurs, la texture en tache du chien semble faire partie du paysage", expliquent Peter Tse et Howard Hughes, deux spécialistes des sciences cognitives à Darmouth. "Beaucoup d'observateurs disent reconnaitre d'abord une partie du chien, disons la tête, qui ensuite leur permet d'apercevoir l'animal dans son intégralité".

Si vous revoyez un jour cette image, vous discernerez immédiatement le dalmatien qui s’y cache. L’image n’a pas changé mais dorénavant votre cerveau sait comment s’organiser pour vous faire voir le dalmatien de façon évidente.

 

 

De plus, sur l'image ci-dessus, certaines personnes voient le canard en premier, d'autre le lapin. C'est notre habilité à prendre du recul qui nous permet de voir la seconde image. Une fois que vous avez trouvé le lapin vous ne pouvez plus l'ignorer, même quand vous essayez de toutes vos forces de vous concentrer sur le canard.

Essayez maintenant cette image, la plus merveilleusement ambivalente de toutes.

Certains y voient une jeune fille, d’autres une vieille femme. Une troisième catégorie de personnes voit les deux en même temps. Enfin, ci-dessous, tout le monde arrive à voir un homme dans la première case à gauche et une femme dans la dernière à droite. En revanche, pour les images du milieu, les deux interprétations sont valables.

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !