Maurice Taylor - Titan : "Sur Goodyear, certains me diront que je fais une grosse erreur, d’autres que j’ai une sacrée grosse paire" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Maurice Taylor - Titan : "Sur Goodyear, certains me diront que je fais une grosse erreur, d’autres que j’ai une sacrée grosse paire"
©Titan

Le Zap'Eco

Maurice Taylor - Titan : "Sur Goodyear, certains me diront que je fais une grosse erreur, d’autres que j’ai une sacrée grosse paire"

Le replay du jour : 

Maurice Taylor était l'invité de RTL ce matin. Le PDG de Titan est revenu sur le dossier de l’usine Goodyear en France. "Le projet, c’est de redémarrer l'usine. Mais avant, et surtout, on doit déterminer ce qu’on doit faire avec Goodyear". Pourtant, le PDG n’a "aucune nouvelle du ministre, de Goodyear", et "même pas de nouvelles des syndicats". "J’espère que l’un  des trois va m’appeler un jour". Sur l’avancée des négociations, Maurice Taylor est confiant : "Mes usines syndiquées vous diront qu’on est vraiment coriaces en négociations. Mais on crée de l’emploi la plus part du temps". Sur les intentions du ministre du redressement productif, le chef d’entreprise américain affirme qu’Arnaud Montebourg "comprend tous les aspects de l’affaire et qu’il essaye de faire de son mieux. On a hâte de se mettre d’accord et de se mettre à table devant un bon verre de vin français". Maurice Taylor n'a décidément pas sa langue dans sa poche : "Et si vous ne croyez pas en l’avenir, vous n’avez qu’à vous allongez vous saouler la gueule et mourir. Soyons sérieux. La France a connu des hauts et des bas. Après tout c’est la vie. Certains me diront que je fais une grosse erreur. Et d’autres me diront que j’ai une sacrée grosse paire."

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]

Qui a dit ? 

"On ne pourra pas appliquer ce tournant avec les hommes qui ont créé en grande partie les problèmes qu’ils se sont déclarés résoudre."


Réponse : Nicolas Baverez sur Radio Classique, à propos du retournement de la politique perceptibles dans les récentes déclarations de François Hollande, en partie saluée sur le principe par le monde économique. L'économiste, auteur de "La France qui tombe : un constat clinique du déclin français", mettait en avant laresponsabilité des gouvernements français successifs dans la crise, et l'impossibilité d'une sortie du "déclin" de la France sans l'action d'une nouvelle classe politique. 

Le tweet du jour :

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !