Marco Polo avait-il en fait découvert l’Amérique ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Marco Polo aurait découvert l'Amérique
Marco Polo aurait découvert l'Amérique
©Commons.wikimedia.org

Une toute autre histoire

Marco Polo avait-il en fait découvert l’Amérique ?

L'étude d'une carte révélerait que l'explorateur italien serait passé par le détroit de Béring deux siècles avant l'arrivée de La Pinta, de La Niña et de La Santa Maria de Christophe Collomb.

Et si tout était remis en cause ? Et si l'Histoire n'était pas celle que nous avons apprise à l'école ? Et si depuis le début on avait tout faux ? Et si la découverte de l'Amérique n'avait pas eu lieu en 1492 mais deux ans plus tôt ? Une question qui a le mérite d'être posée tant l'analyse d'une carte sème le doute. Plus précisément, comme l'indique Smithsonian, une carte qui se trouve au sein de la Bibliothèque du Congrès à Washington prouverait que c'est Marco Polo qui a découvert le "Nouveau Monde" et non Christophe Colomb. 

Concrètement, cette carte, attribuée à l'explorateur italien, représente pour la première fois le détroit de Béring qui sépare la Sibérie de l'Alaska. Ainsi, pas de doute possible, Marco Polo aurait découvert la côte ouest de l'Amérique au XIIIe siècle, bien avant l'arrivée de La Pinta, de La Niña et de La Santa Maria, les célèbres bateaux de Christophe Colomb. Plus précisément, selon le Daily Mail, ce document, apporté à la Bibliothèque en 1933 par un citoyen américain d'origine italienne, "représente un bateau à côté d'une carte montrant une partie de l'Inde, la Chine, le Japon, les Indes orientales et l'Amérique du Nord". À côté de la carte figure un bateau, en dessous duquel apparaît le blason de Marco Polo prouvant ainsi qu'elle aurait bien été dessinée par l'explorateur vénitien. 

Crédit photo : Bibliothèque du Congrès à Washington

Appelée "Map with Ship", cette carte, tirée sur une peau de mouton, est issue, selon le Daily Mail, d'un trésor de 14 documents qui viennent d'être étudiés avec minutie pour la première fois alors même qu'ils auraient été apportés à la Bibliothèque du Congrès en 1933 par un immigrant italien et ont été entre les mains du FBI dès 1943. Ces documents, rédigés par Bellala, la fille de Marco Polo, racontent commet l'explorateur italien a rencontré un commerçant syrien dans la péninsule du Kamtchatka, à l'extrême orient du continent asiatique. Ils auraient traversé ensemble le détroit de Béring et se seraient donc retrouvés en Amérique du Nord. 

Si ces documents sont bien authentiques, cela voudrait aussi dire, comme le souligne Smithsonian, que Marco Polo a emprunté le détroit de Béring bien avant Vitus Bering, le navigateur danois à qui est attribuée cette découverte en 1728. Toujours selon ces documents, à cette époque Marco Polo aurait découvert un peuple qui portait des peaux de phoque, ne mangeait que du poisson et vivait dans des habitats "sous terre".  Toujours selon le Smithsonian, il semblerait que l'auteur du Livre des Merveilles aurait navigué aux abords des côtes de l'Alaska, très certainement autour des îles Aléoutiennes ou encore à l'est de la Colombie-Britannique, allant ainsi jusqu'au sud de la côte canadienne. Un expert, auteur du site web MarcoPoloinSeattle.com, prétend même, comme le relaie le Daily Mail que l'explorateur vénitien serait allé jusqu'à Puget Sound (avance dans les terres de l'océan Pacifique sur laquelle a été bâtie Seattle, ndlr), dans l'Etat de Washington aux Etats-Unis. 

Mais des doutes subsistent quant à l'authenticité de ces documents. Tout d'abord car Marco Polo lui-même n'a jamais parlé dans le récit de ses voyages d'une quelconque découverte de terre dans la zone de l'Alaska. Même si, sur son lit de mort, il aurait dit à ses amis : "Je n'ai pas écrit la moitié de ce que j'ai vu".

En revanche, ce qui sème le plus grand doute demeure la matière de ces documents. En effet, la datation au carbone de l'une des cartes de mouton révèle qu'elle date du 14ème ou 15ème siècle. Ce qui signifie, comme l'indique le Daily Mail, que même si elle est authentique, il s'agit d'une copie de l'originale. Mais tout de même bien plus ancienne que la découverte officielle du détroit de Béring. De quoi semer le doute…

PS : A noter que d'autres travaux soutiennent les hypothèses selon lesquelles l'Amérique a été découverte par l'explorateur chinois Zheng He en 1418 ou lors d'une expédition de Vikings vers l'an 1000.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !