Mais savez-vous seulement ce qu’est la France M. Yann Moix ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Tribunes
Yann Moix a déclaré que la France sera peut-être bientôt musulmane.
Yann Moix a déclaré que la France sera peut-être bientôt musulmane.
©Reuters

Géographies françaises

Mais savez-vous seulement ce qu’est la France M. Yann Moix ?

Elle sera peut-être musulmane, avez-vous dit. C’est ce que vous souhaitez ?

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Ah vous l’avez mouchée Nadine Morano ! Cette folle, cette inconsciente, cette xénophobe avait osé affirmer que la France était un pays de « race blanche ». Personnellement j’aurais plutôt dit que la France tenait son identité historique de ses racines grecques, romaines, chrétiennes et juives. Mais à la télé comme à la télé : on va vite et toujours au plus simple.

Donc les mots « race blanche » vous ont fait bondir d’indignation. Et vous avez écrasé la malheureuse Morano d’un « la France peut être aussi musulmane » ! Vous n’aimez pas les vieilles racines et vous vous penchez amoureusement sur les jeunes pousses. Diversité, métissage, voile, mosquées sont pour vous les mamelles de la France. Mais ça en fait quatre de mamelles ! Tout est possible quand, comme vous, on triture et déforme un corps…

Voyez-vous, Yann Moix, la France est effectivement un pays de la diversité. Mais peut-être pas celle que vous appelez de vos vœux. La France c’est le très catholique d’Estienne d’Orves et le très communiste Gabriel Péri fusillés par les nazis. La France ce sont deux grands poètes français (oserais-je dire de race noire ?) : Léopold Sédar-Senghor et Aimé Césaire. La France c’est Gavroche et le petit Louis XVII mort dans la prison du Temple.

Quoi ? Je suis trop long ? Je ne vais pas assez vite pour votre émission punchy et décapante ? Allez encore une minute monsieur le bourreau ! La France ce sont les Européennes éventrées à Orléansville par le FLN. La France c’est un poète français, le Kabyle Miloud Feraoun assassiné par l’OAS. Quoi ? Vous n’avez jamais entendu parler d’Orléansville ? Ca s’appelle Chlef aujourd’hui. AH vous trouvez que c’est mieux ? Bien sûr.

Mouloud Feraoun ça ne vos dit rien ? Je comprends que vous n’ayez pas lu tous les livres, M.Moix. En revanche vous connaissez par cœur toutes les chansons de Claude François. Ça vaut bien, n’est-ce pas, un Kabyle quelconque…

Laissez-moi encore vous donner un peu de diversité puisque vous l’aimez tant. Jean Ferrat, Juif russe et le plus cévenol des Français, vous connaissez ? Mouloudji – encore un Kabyle !- ça vous dit quelque chose ? Et Charpak, Juif russe et prix Nobel français ? Et Finkielkraut, philosophe et académicien français, pas vraiment « de souche » ? Et l’Algérienne Assia Djebar, une des plus belles plumes de la littérature française ?

Quelques mots encore Yann Moix. Etes vous allé a Rocamadour, à Brocéliande, au Mont-Saint-Michel, à Beaugency ? Ah non vous vous trompez ce n’est pas absolument pas à coté de La Courneuve, du Val-Fourré et de Sarcelles… Savez-vous aussi combien de milliers d’églises parsèment notre territoire ? Vous n’allez pas à l’église ? Moi non plus. Mais quand je passe devant l’une d’elle je ne crache pas.

 

Vous trouvez que ce que je raconte est passablement chiant ? Que ça ne fera pas le buzz, que les téléspectateurs décrocheront ? Vous n’allez donc pas m’inviter dans votre émission. Je vous comprends.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !