Macron est-il un traître ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Macron est-il un traître ?
©ludovic MARIN / POOL / AFP

Question existentielle

Macron est-il un traître ?

La réponse est dans Libération. Et c’est oui.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Une légion de Judas aimables, de Iago tout sourire, de renégats courtois, de transfuges modernistes, de traîtres tranquilles, d’infidèles en toute bonne conscience ». Mais de qui sont ces phrases assassines qui montent jusqu’au ciel pour en appeler au châtiment divin ?

Bossuet tonnant en sa chaire ? Bossuet annonçant une apocalypse sanglante aux pêcheurs voués par lui aux flammes de l’enfer ? Non : Laurent Joffrin ! Comme celui de Zeus le courroux du directeur de Libération est terrible.

Mais qui sont ces Judas, ces renégats, ces personnages répugnants au cerveau reptilien ? Les élus LREM, qui faisant fi de toute pudeur, se sont alliés partout, à Strasbourg, à Lyon, à Laval, à Metz etc… aux Républicains. C’est qu’ils veulent être élus ces dégoûtants cloportes. A-t-on jamais connu pareille infamie ?

 Ils sont donc condamnés à périr dans les chaudrons bouillants que Lucifer a préparés pour eux. Mais ils ne mourront pas seuls. Car l’exemple vient de très haut. Le traître en chef, le super traître, c’est Macron ! « Qui a  trahi trahira » clame Libération.

Le péché originel date de 2017. Le renégat, le Judas c’était alors Macron. « Se faire élire, pour lui, c’était d’abord trahir » écrit Joffrin. Nous apprenons grâce à lui à quel point il fut immonde. On frémit devant l’étalage de ses vilenies.

Ce qu’il a fait c’est « trahir son camp, son gouvernement, son mentor président, ses collègues ministres ». Le « réformisme socialiste » n’était pour lui qu’un « marche pied pour l’Elysée ». « Et il a quitté les siens sans état d’âme ».

2017 annus horribilis ! Cette année-là pourtant Libération vibrait d’amour pour le « traître Macron ». Il avait sauvé la France. Il était son élixir de jouvence. Mais sa traîtrise était quand même évidente comme le dénonce aujourd’hui Laurent Joffrin. Ce traître était si attachant. Se pourrait-il que Macron ait trahi Libération ?

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !