Lettre ouverte de Bernard Debré aux partisans de la Manif pour tous qui appellent à sanctionner NKM | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Guillaume Peltier, tenant de la Droite Forte, ne veut pas voir Nathalie Koziusko-Morizet désignée comme candidate à la primaire pour les Municipales.
Guillaume Peltier, tenant de la Droite Forte, ne veut pas voir Nathalie Koziusko-Morizet désignée comme candidate à la primaire pour les Municipales.
©

Tribune

Lettre ouverte de Bernard Debré aux partisans de la Manif pour tous qui appellent à sanctionner NKM

Une tribune de Bernard Debré, ancien ministre de la Coopération et député de Paris.

Bernard  Debré

Bernard Debré

Bernard Debré, né le 30 septembre 1944 à Toulouse (Haute-Garonne), est un urologue et homme politique français.

Il est réélu député UMP le 10 juin 2012, dans la quinzième circonscription de Paris, partie nord du 16e arrondissement. Il est également à nouveau membre du Comité consultatif national d'éthique (CCNE) depuis mars 2008.

Voir la bio »

J’étais à vos côtés dès le mois de novembre à Paris. Je n’ai pas raté une manifestation. J’ai publié un long exposé pour, posément, mais fermement, affirmer mon inquiétude.

La loi a été votée. Elle a été validée par le Conseil constitutionnel qui n’a pas donné son avis sur le fond, mais sur la constitutionnalité du texte.

J’entends ça et là certains utiliser ce texte dans la campagne des primaires de l’alternance à Paris. Ils appellent à sanctionner Nathalie Kosciusko-Morizet car elle s’est abstenue lors du vote à l’Assemblée nationale.

C’est à eux que j’aimerais m’adresser :

Que voulez-vous ? Que les socialistes restent les maîtres à Paris, qu’Anne Hidalgo en soit le Maire ? Curieuse façon de faire de la politique.

La Droite a la possibilité de gagner les élections municipales à Paris en mars 2014. La seule personnalité qui en a les capacités aujourd’hui est Nathalie Kosciusko-Morizet. Les différents sondages en attestent. Quel que soit le profil des autres candidats de la Droite, aucun ne pourra rivaliser avec les socialistes. Si Nathalie gagne les primaires, l’espoir d’une victoire en mars est réel.

Paris est la ville emblématique de ce combat des municipales. Les enjeux sont colossaux non seulement pour Paris, pour la France, mais aussi pour l’Europe.

Les enjeux pour Paris sont clairs : davantage de logements, davantage de sécurité, davantage de mobilité, davantage de propreté, davantage d’attention vis-à-vis des familles, crèches, garderies, etc.

Pour la France, une victoire de la Droite et du Centre à Paris serait un signal formidable pour la reconquête, avec en perspectives les autres élections à venir, notamment celles de 2017.

Pour l’Europe, Paris retrouverait enfin sa place de capitale exemplaire, dynamique et attractive.

Celles et ceux qui appellent à voter contre NKM portent une très lourde responsabilité. Ils misent sur notre défaite et méprisent les Parisiennes et les Parisiens. Ils tombent dans le piège de ceux qui, par calcul, imaginent que seules les élections présidentielles sont importantes. C’est une erreur dramatique.

A toutes celles et tous ceux qui veulent l’alternance, à toutes celles et tous ceux qui, déjà,  n’en peuvent plus de la gestion socialiste de Paris et de la France, je leur affirme que NKM, Maire de Paris, sera le début d’un formidable espoir.

Ne nous trompons pas de combat. J’étais avec vous, je resterai à vos côtés, mais je voterai NKM. Je vous demande de me faire confiance et de voter, vous aussi, pour l’espoir.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !