Les réactions à l'étranger à la victoire du Front National aux régionales | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
A l'étranger, la victoire du Front national au premier tour des régionales surprend.
A l'étranger, la victoire du Front national au premier tour des régionales surprend.
©Reuters

Front international

Les réactions à l'étranger à la victoire du Front National aux régionales

A l'étranger, la victoire du Front national au premier tour des régionales surprend, même si le "malaise français" commence à être bien connu au-delà de nos frontières.

Pascal-Emmanuel Gobry

Pascal-Emmanuel Gobry

Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.

Voir la bio »

Les réactions de l'étranger aux résultats du premier tour des élections régionales commencent à tomber. 

Le site spécialisé Politico fait la liste des facteurs de la montée du Front national : les attentats, la crise des migrants, l'impopularité de François Hollande, la montée du chômage. Même si la cote de popularité de François Hollande a remonté depuis les attentats, il reste le président de la République le plus impopulaire depuis la Libération.

Le New York Times propose une longue analyse du phénomène Marine Le Pen, mettant en lumière les facteurs profonds de la montée du Front national, plutôt que les attentats de Paris. L'article met en lumière le malaise français, le chômage et la perception de perte d'identité, mais également le talent politique de Marine Le Pen, qui aujourd'hui semble avoir gagné son pari de "dédiabolisation" et semble afficher les résultats qui valident sa stratégie.

Le Financial Times met l'accent sur l'abstention et le succès de la stratégie de "dédiabolisation" du FN par Marine Le Pen, mais également l'incapacité de Nicolas Sarkozy et des Républicains de capitaliser sur l'impopularité de François Hollande. 

Au Royaume-Uni, Marion Maréchal-Le Pen fascine. Le Daily Telegraph, plus à droite, remarque l'ascendance de Marion Maréchal-Le Pen, son jeune âge, son succès, sa "redoutable efficacité" politique. Elle aurait "écrasé" Alain Juppé dans un débat télévisé remarqué. Le tabloid le Daily Mail propose un portrait, agrémenté de photos, qui signale la rivalité avec sa tante Marine. Face à Marine qui répudie une partie de l'héritage de Jean-Marie Le Pen, Marion Maréchal-Le Pen serait le "successeur idéologique" de son grand-père. 

Pour Russia Today, la chaîne de télévision d'information russe, ces élections montrent que le FN a désormais le potentiel de prendre le pouvoir en France. Cette élection va fournir des cadres au parti et peut être montrer que le parti est capable de gouverner. Il faut signaler que Russia Today est une chaîne financée par le Kremlin, qui a des liens avec le FN.

En Israel, Haaretz, le grand quotidien national du centre-gauche, s'inquiète de cette montée. Le quotidien remarque que même si Marine Le Pen s'est distancée des propos de son père, l'historique du parti et de son "anti-sémitisme à peine marqué" met la communauté juive dans une position difficile, maintenant que la possibilité se profile d'avoir affaire à des régions FN.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !