Les glaçons, au pilon : pourquoi il faut boire et manger chaud même quand il fait chaud | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Style de vie
Lorsqu'il fait chaud, mieux vaut privilégier le thé aux sodas.
Lorsqu'il fait chaud, mieux vaut privilégier le thé aux sodas.
©

Contre-intuitif

Les glaçons, au pilon : pourquoi il faut boire et manger chaud même quand il fait chaud

En période de forte chaleur, notre premier réflexe est de nous rafraîchir avec des boissons fraîches et des glaces. Pour se rafraîchir durablement, il faudrait pourtant faire l'inverse.

Patrick Tounian

Patrick Tounian

Patrick Tounian est professeur de pédiatrie, chef du service de nutrition et gastroentérologie pédiatrique de l'hôpital Trousseau à Paris.

Il dirige le diplôme universitaire " Nutrition et Obésité de l'enfant et de l'adolescent " à Sorbonne Université et intervient comme expert reconnu en nutrition pédiatrique dans de nombreuses conférences.

Ancien secrétaire général de la Société française de pédiatrie et président de la Société francophone de gastroentérologie et nutrition pédiatriques, il est actuellement président de l’Association des pédiatres de langue française. Il est l’auteur de nombreux livres et publications scientifiques sur la nutrition et l'obésité de l'enfant et de l'adolescent.

Voir la bio »

Atlantico : Paradoxalement il est de tradition, dans les pays chauds, d'être couvert de la tête au pied, et de boire des boissons chaudes pendant la journée, y compris lorsque la température est torride. Qu’est-ce qui peut expliquer l’intérêt de consommer chaud en période de fortes chaleurs ? Pourquoi est-ce recommandé lorsqu’il fait chaud ?

Patrick Tounian : Tout d’abord lors de fortes chaleurs ce qui importe est de se réhydrater. Le but est de conserver la température de son corps de manière constante, soit en chauffant le corps, soit en le refroidissant. Le mécanisme fait appelle à la logique du transfert d'énergie. Lorsqu’on se trouve dans une atmosphère où la température est supérieure à sa température corporelle, soit un peu plus de 37 °C, il a tendance à s'échauffer par transfert de calories du plus chaud vers le moins chaud.

Effectivement, il est un peu paradoxal de dire que pour se refroidir dans ces circonstances, rien ne vaut une bonne boisson chaude. Car l'un des grands moyens utilisés par le corps pour assurer sa régulation de température est la sudation. Tout effort physique produit de la chaleur. Qu'il faut dissiper. La sueur joue ce rôle. C'est l'évaporation de la sueur sur le corps qui va permettre de refroidir le corps. L’idéal est de consommer à température tiède car boire des boissons chaudes durant l’été est très désagréable. La soif est un mécanisme extrêmement bien contrôlé.

Que se passe-t-il si on boit une boisson très froide durant une période de canicule ?

Patrick Tounian : Automatiquement, on ressent  une sensation immédiate de bien-être car l’eau froide va nous rafraîchir. Ensuite le corps se réchauffe pour maintenir une température constante du corps. Passé cette sensation agréable intervient une sensation de réchauffement prolongée. Celle-ci sera désagréable pour l’individu. Ceci dit libre à vous de consommer des boissons fraîches pour le plaisir au moment où on en consomme. Il faut seulement être conscient que cette sensation de fraîcheur ne sera que très éphémère.

Quels conseils alimentaires préconisez-vous aux personnes exposées à des températures arides ?

Patrick Tounian : Il faut savoir qu’une grande partie de l’eau que l’on ingurgite provient des aliments que l’on mange durant les repas. Durant la période estivale il faut donc mettre l’accent sur la consommation de légume et de fruits, riches en eau. Plus on va consommer ces aliments, moins on aura besoin de boire de l’eau.

D’autre part, les repas copieux obligent l’organisme à des efforts de digestion. Il faut savoir que les efforts de digestion produisent de la chaleur, c’est la thermogenèse induite par l’alimentation. Par conséquentn durant les périodes de fortes chaleurs, plus les repas seront servis en petite quantité et riche en eau moins le corps humains produira de chaleur et moins la sensation de chaleur sera ressentie.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !