Les écoles de commerce françaises au top du classement mondial... et les 9 autres infos éco du jour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Les écoles de commerce françaises au top du classement mondial.
Les écoles de commerce françaises au top du classement mondial.
©Reuters

Les 10 infos éco du jour

Les écoles de commerce françaises au top du classement mondial... et les 9 autres infos éco du jour

1. Les écoles de commerce françaises au top du classement mondial.  C’est ce que révèle le classement annuel du Financial Times qui publie la liste des 70 meilleurs établissements de la planète. Si la première position revient à l'Université de Saint-Gall, en Suisse, ce sont deux écoles françaises qui complètent ensuite le Top 3 : HEC Paris et l’Essec Business School. Sur la totalité du classement, la France possède 18 établissements, suivie du près par le Royaume-Uni avec 11 écoles. Parmi les critères du Financial Times, l’insertion professionnelle, l’ouverture internationale, le coût des études...

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]

2. Pierre Gattaz sur le devant de la scène. "Notre modèle social a vécu". Tels sont les mots du patron du Medef dans un entretien donné au Parisien hier. Elles font suite aux propositions émises par l’organisation patronale sur les salaires afin de créer un million d’emplois d’ici 2020 et qui ont provoqué un tollé dans l’opinion publique. Pierre Gattaz appelle – quant à lui – à fluidifier le marché du travail. 

3. Air France, ça se complique. Deuxième journée de grève pour les pilotes d’Air France qui poursuivent et durcissent le mouvement. Six vols sur dix sont annulés aujourd’hui et les syndicats envisagent même des paralysies pour demain. En cause, le projet de développement de la compagnie Transavia, que les pilotes considèrent comme une menace. Et la situation semble partie pour durer puisque le PDG de la compagnie aérienne a reconnu ce matin sur Europe 1 que les discussions ne permettent pas d’assurer "une sortie de crise immédiate".Voir le Zapping Éco

4. Confiance à Manuel Valls : Votera, votera pas ? C’est aujourd’hui que le Premier Ministre Manuel Valls sollicite la confiance des parlementaires, après son discours de politique générale. Deuxième vote de confiance depuis sa nomination à Matignon, le vote des élus frondeurs pourrait bien changer la donne.

5. Des "logements intermédiaires" flambant-neufs. François Hollande a indiqué hier que l’Etat et la Caisse des Dépôts allaient financer la construction de « logements intermédiaires » sur cinq ans. Destinés à la classe moyenne ne pouvant avoir accès aux logements sociaux, ces quelques 25 000 logements devraient sortir du sol à partir du 1er janvier 2015. Pour se faire, 1.9 milliards d’euros ont été débloqués.

6. Primark démarre fort. Seulement huit mois après son arrivée dans l’Hexagone la marque irlandaise, spécialiste de la mode à petits prix, figure déjà parmi les 25 enseignes qui vendent le plus d’articles, selon une étude de l’institut Kantar WorldPanel. Primark compte à ce jour cinq boutiques en France, malgré cela, la marque vend quasiment autant d’articles que La Redoute.

7. Jean-Paul Gauthier arrête le prêt-à-porter. C’est en tous cas ce qu’à annoncé hier la société Jean-Paul Gauthier. Le couturier prévoit ainsi de se recentrer sur la haute couture et la parfumerie, laissant de côté ses lignes plus abordables pour hommes et femmes.

8. Microsoft se paye Minecraft. Contre 2.5 milliards de dollars, Microsoft vient de s’offrir le studio Monjang, créateur du jeu vidéo Minecraft. Sorti en 2009, le jeu s’est vendu à 50 millions d’exemplaires, il assoit un peu plus la réputation de Microsoft auprès des gamers.

9. Le Monde passe au 2.0. Le quotidien national fait l’objet d’une réforme éditoriale baptisée "plan 2.0". Cette restructuration des services prévoit le déplacement de 35 postes de l’édition papier vers l’édition numérique, mais aussi vers d’autres rubriques remaniées de la version papier. Ce plan de mobilité est présenté aujourd’hui aux salariés et sera suivi d’un nouveau modèle papier le 6 octobre.

10. 
La bourde d’Urban Outfitters. La marque américaine de vêtements Urban Outfitters créée la polémique après la mise en vente d’un sweatshirt tâché de sang et à l’effigie de l’université Kent State (Ohio). Théâtre de manifestations sanglantes dans les années 70, l’université est resté tristement célèbre dans les mémoires. Le sweatshirt a donc choqué l’opinion publique. Commercialisé 129 dollars, la pièce décriée a été rapidement retirée de la vente. Urban Outfitters a par ailleurs présenté ses excuses.

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !