Les 4 erreurs que vous commettez probablement en faisant la lessive (c’est ben vrai ça) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
La mère Denis, illustre mascotte de la marque "vedette" durant les années 80.
La mère Denis, illustre mascotte de la marque "vedette" durant les années 80.
©Vedette.com

A vos machines

Les 4 erreurs que vous commettez probablement en faisant la lessive (c’est ben vrai ça)

Vêtements raccourcis, couleurs qui déteignent, propreté relative, etc. faire la lessive, même avec la plus chère des machines à laver, c'est une tâche plus complexe qu'elle n'en a l'air.

Laurence Dupin

Laurence Dupin

Laurence Dupin est journaliste. Elle est toujours à l’affût d’astuces et de conseils pour arrondir les angles de la vie pratique. Elle est l’auteur du livre "Des vêtements pour longtemps c’est malin" aux éditions Le Duc.

Voir la bio »

Lessive liquide, en poudre ou en tablettes, c’est du pareil au même

Faux. Toutes font ce qu’on attend d’elles, débarrasser le linge de ses salissures et odeurs, mais chacune a ses spécialités : en poudre, la lessive pollue moins, car embarque moins d’agents détergents de synthèse, provoque moins de réactions allergiques et est bien moins chère à l’achat. Mais elle n’est pas forcément plus économique au bout du compte, car on a tendance à en rajouter. Elle excelle pour laver le blanc (cycles longs).
Les tablettes sont indéniablement plus pratiques. Pas de surdose, donc pas de gâchis (pour notre porte-monnaie et la planète). Compressées, lorsqu’elles se dissolvent, elles libèrent une myriade de bulles qui les rendent très efficaces, surtout à haute température. Revers de la médaille : elles n’ont pas toujours le temps de se dissoudre efficacement en cycle court de lavage et peuvent alors laisser des traînées blanches sur le linge.
La lessive liquide est la plus efficace à basse température grâce à sa dissolution immédiate. Contrairement à ses deux adversaires, elle n’embarque pas d’agents blanchissants : un avantage pour le linge de couleur, mais de la grisaille en perspective pour le blanc.

Il faut toujours nettoyer une tache à l’eau chaude le plus vite possible

Faux. Avant de savoir si c’est la bonne tactique à adopter, jamais d’eau chaude : une foule d’aliments et de matières cuisent à la chaleur de l’eau et se fixent définitivement dans les fibres. 1) Raclez la tache avec la lame d’un couteau, ou absorbez le surplus avec un essuie-tout. 2) Consultez l’étiquette du linge taché pour appliquer le détachant qui lui convient le mieux.  

30°C, c’est la bonne température de lavage pour du linge de tous les jours

Faux. C’est parfait pour les vêtements en laine, le linge délicat et pour empêcher les couleurs foncées ou vives qui déteignent de s’épancher, mais c’est un peu juste pour du linge de tous les jours non délicat : 40°C est la bonne température.

Il n’y a rien à faire contre le linge noir qui éclaircit au lavage

Faux. C’est un geste qui doit devenir un réflexe : lorsque vous lavez vos jeans, tee-shirts, sweat-shirts, robe et n’importe quel autre vêtement, pensez à verser du vinaigre blanc dans la dernière eau de rinçage. Le vinaigre fixe les couleurs : non seulement le noir ne dégorgera pas sur les autres vêtements, mais il n’éclaircira pas. Lavage à la main, versez ½ verre de vinaigre blanc pour 5 litres d’eau au moment du rinçage ; à la machine, même quantité de vinaigre, à verser dans le compartiment réservé à l’adoucissant. En prime, le grand pouvoir détartrant du vinaigre va s’occuper de la tuyauterie de la maison.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !