Les 10 commandements du business plan | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Les 10 commandements du business plan
©Flickr

Le compte est bon

Les 10 commandements du business plan

En 2013, 538.100 entrepreneurs ont crée leur boite. Même s'ils sont 2% de moins qu'en 2012, aucun d'entre eux n'a pu éviter la fastidieuse étape du business plan. Qu'il s'agisse de convaincre son banquier, de séduire des investisseurs ou simplement de savoir où l'on va, voici 10 conseils incontournables pour créer et utiliser le fameux document

1. Vous n'êtes pas là pour décrire mais pour séduire. Le but du business plan est de présenter son projet de façon synthétique en faisant ressortir les éléments clefs du projet et en les valorisant pour donner envie aux financeurs de vous rencontrer.

2. Produit, équipe, marché, leur potentiel vous valoriserez. Les investisseurs sont principalement intéressés par ces trois points clefs, à vous de faire ressortir leur potentiel.

3. Les points faibles vous identifierez et traiterez. Chaque projet a ses points faibles, montrez que vous les connaissez et tournez les en votre faveur ou expliquez comment vous allez y faire face.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]

4. Des modèles similaires étrangers vous vous inspirerez. Etudier le marché et surtout les concepts similaires étrangers rassure sur le fait qu’un marché existe vraiment et que cela fonctionne ailleurs d’une manière plus ou moins similaire.

5. Vos chiffres vous boosterez, vous êtes là pour faire rêver. Vos prévisions financières doivent refléter votre esprit et votre vision d’entrepreneur, si vous êtes ambitieux lâchez-vous sur le chiffre d’affaires (tout en restant réaliste). D’une part, vous vous fixerez un objectif que vous essayerez d’atteindre par tous les moyens, d’autre part vous donnerez envie aux investisseurs.

6. Un brin d'approximation vous accepterez. L’esprit du business plan et des prévisions financières n’est pas de calculer et de prévoir à la virgule près. Un business plan ne se réalise jamais entièrement, c’est une feuille de route qui vous guidera pour atteindre vos objectifs.

7. En fonction de l'interlocuteur, votre business plan vous adapterez. Vous ne présenterez pas de la même manière votre projet à des experts techniques, des investisseurs, des banquiers, votre famille et amis (love money), etc. Essayez d’adapter vos slides en fonction de leurs attentes.

8. Le graphisme de votre dossier vous soignerez. Un fonds d’investissement reçoit énormément de dossiers, plus votre design sera soigné plus votre dossier sortira du lot et appuiera votre sérieux

9. Sortez de chez vous, allez pitcher. Voir d’autres entrepreneurs présenter leur projet et parler du votre avec d’autres personnes vous inspirera. Prenez en compte les retours que l’on vous fera !

10. Aidez-vous d'outil, du temps vous gagnerez. Vous n’êtes peut être pas le pro du design ou un expert en finance, utilisez des outils simples qui vous permettront de gagner du temps sur la réalisation de votre business plan et de consacrer plus de temps sur l’opérationnel.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !