Le Tunnel du Gothard, le plus long et le plus profond du monde, ouvre après 17 ans de construction | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le Tunnel du Gothard, le plus long et le plus profond du monde, ouvre après 17 ans de construction
©Tunnel du Gothard

"La Suisse par excellence"

Le Tunnel du Gothard, le plus long et le plus profond du monde, ouvre après 17 ans de construction

325 trains par jour le traverseront.

Ils étaient là : Angela Merkel, chancelière d'Allemagne, Matteo Renzi, Premier ministre d'Italie, Johann Schneider-Ammann, président de la Suisse, et François Hollande, président de la République, ont pris le premier train qui a traversé le nouveau tunnel du Gothard.

L'idée du tunnel a été lancée en 1998 avec une première charge explosive, mais l'idée date de 1947, et de l'ingénieur des transports Carl Eduard Gruner. 

Le tunnel est le plus long du monde, avec 57,1 km de longueur, et le plus enfoui, puisque sa couverture de roche atteint 2 300 mètres de hauteur. 

La publicité officielle du tunnel le décrit comme représentant "la Suisse par excellence", et ce n'est pas faux. Au-delà de la capacité d'ingénierie pour laquelle les Suisses sont connus, le tunnel a été financé démocratiquement : une série de taxes sur le carburant, de péages pour poids-lourds, et de prêts gouvernementaux ont été approuvés par référendum par le peuple suisse, pour un budget de 23,2 milliards de Francs suisses (20 milliards d'euros) - un budget qui a été tenu.

Il a fallu 11 ans, entre l'approbation du projet et la jonction entre les deux bouts du tunnel, qui a eu lieu le 15 octobre 2010.

Pour creuser le tunnel, il a fallu faire appel à un tunnelier de 410 mètres de long pour briser la roche, qui était évacuée avec une roue à aubes et un convoyeur. 

La construction de la voie ferrée a requis 43 800 heures de travail sans arrêt, par 125 ouvriers se relayant en 3/8, 7 jours par semaine. Ils ont utilisé 131 000 mètres-cubes de béton, posé 290 kilomètres de voies, et 380 000 traverses.

Le voyage entre Zurich et Milan, deux centres économiques névralgiques de l'Europe, sera raccourci d'une heure environ, pour durer 2h40. Mais l'objectif à terme est de pouvoir créer une voie ferroviaire à grande vitesse depuis Rotterdam jusqu'à Gênes, traversant le coeur économique de l'Europe.

Mercredi 1er juin, le tunnel a été béni par les autorités religieuses. Une statue de Sainte Barbe, sainte patronne des mineurs, se trouve dans le tunnel, ainsi qu'une plaque de bronze honorant les neuf ouvriers décédés au cours de la construction. 

Et pour l'inauguration, les Suisses ont également eu droit à une cérémonie... originale.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !