Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Grégory Doucet Tour de France EELV vélo

La pédale voilà l’ennemie

Le maire éconlogiste (le « n » est voulu) de Lyon part en guerre contre les vélos

Mais seulement contre ceux du Tour de France.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Le samedi qui vient sera une journée noire pour l’ancienne capitale des Gaules. Ce haut-lieu qui s’appelait naguère Lugdunum, ville pure de toute souillure environnementale, sera abîmée, piétinée, polluée. Des centaines d’envahisseurs se déplaçant sur deux roues auront raison de sa pureté et de sa sérénité.

Samedi en effet ce sera l’étape Clermont - Lyon. Le maire de la ville, Grégory Doucet, est contraint d’assister impuissant à cet horrible déferlement. Il est meurtri et ne dissimule pas son ressentiment. « Le Tour de France est une épreuve machiste et polluante », a-t-il déclaré. Et il menace : « si le Tour de France ne change pas ses codes et ses comportements il ne sera pas le bienvenu dans ma ville ».

Pour la pollution on veut bien le suivre un peu : plusieurs centaines de véhicules accompagnent les cycliste lors de l’étape. Et on sait que bientôt Lyon sera une ville « wagen verboten ».

Pour le machisme on s’interroge un peu plus. Le Tour de France est réservé aux hommes. On comprend que Grégory Doucet souhaite que les cyclistes femmes accèdent à cette noble compétition. Un Tour de France féminin ? Pourquoi pas ? Mais un Tour de France mixte ce serait quand même mieux. Car il éviterait l’écueil des discriminations insupportables à toutes les femmes et en particulier à Marlène Schiappa.

Il peut y avoir plus chic et progressiste. Un Tour de France LGBT ? Un Tour de France réservé aux Noirs ? Merci de n’y voir aucune inspiration à l’apartheid. En effet si les Noirs pédalent avec les Blancs et qu’ils se font distancer on hurlera au « privilège blanc ».

Nous pensions quitter ici Grégory Doucet. Mais on est quand même très bien en sa compagnie. Chaque année - c’est une tradition lyonnaise depuis des siècles - les maires de la ville et auparavant les prévôts, se rendaient le 8 septembre à la basilique de Fourvière.

Grégory Doucet s’est affranchi de ce rituel ancestral en évoquant son « attachement à la laïcité ». Il aurait pu pourtant s’y rendre en vélo… Mais son « attachement à la laïcité » ne l’a pas empêché d’aller poser la première pierre de la mosquée de Gerland, un quartier de Lyon. Alors si c’est ça la laïcité, alors fuck la laïcité !  

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !