Le Covid-19 est résolument féministe... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Un panneau rappelant les gestes barrière, en Angleterre.
Un panneau rappelant les gestes barrière, en Angleterre.
©Oli SCARFF / AFP

Une grande avancée pour la cause des femmes !

Le Covid-19 est résolument féministe...

Un virus si doux dans un monde de brutes.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Une étude britannique nous apprend que les hommes sont plus de 50% contaminés par le Covid-19 que les femmes. Alléluia, hourra, Hosanna ! Pour un peu que la vaccination soit inefficace, le Covid-19 sonnera le glas de la détestable société patriarcale.
L'étude est intéressante. Mais elle est fâcheusement incomplète. Elle nous dit que les hommes sont plus vulnérables que les femmes. A la bonne heure. Mais quels hommes ?

Sans doute s'agit-il de mâles hétérosexuels. Mais pourquoi ne précise-t-on pas s'ils sont blancs ou noirs ? En effet, il aurait fallu prendre en compte le « privilège blanc ». Il y a d'autres lacunes dans cette étude.

Il est en effet parfaitement regrettable qu'elle ne se soit pas penchée sur le sort des homosexuels, des trans et des bi. Par intuition, nous pensons évidemment qu'ils sont beaucoup moins vulnérables que les hétérosexuels. Car le virus est non seulement féministe, mais également farouchement progressiste.

Nous, nous pensons un peu bêtement que les mâles anglais s'agglutinent dans les pubs et dans les stades : des lieux que le Covid-19 affectionne. Pour le moment, il ne nous reste plus qu'à conseiller aux demoiselles britanniques de ne pas se coller contre les hommes de leur pays...

À Lire Aussi

Mais pourquoi sommes-nous quasi incapables de donner une rationalité économique à nos politiques sanitaires ?

À Lire Aussi

Petits conseils de politesse dans un monde post-Covid déboussolé

À Lire Aussi

Vers une déroute de la stratégie du tout #vaccination du gouvernement ?

À Lire Aussi

Covid-19 : pourquoi est-il plus difficile de trouver des traitements que des vaccins ?

À Lire Aussi

Gabriel Attal alerte sur une possible 4ème vague « rapide »

À Lire Aussi

Covid-19 : pas de spectateurs aux Jeux Olympiques de Tokyo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !