La taxe de séjour passe de 1,50 à 8 euros, les hôteliers scandalisés... et les 9 autres infos éco du jour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
A partir du 1er septembre, les hôtels et autres hébergements touristiques vous coûteront un peu plus cher.
A partir du 1er septembre, les hôtels et autres hébergements touristiques vous coûteront un peu plus cher.
©Reuters

Les 10 infos éco du jour

La taxe de séjour passe de 1,50 à 8 euros, les hôteliers scandalisés... et les 9 autres infos éco du jour

1. La taxe de séjour passe de 1,50 à 8 euros, les hôteliers scandalisés.  A partir du 1er septembre, les hôtels et autres hébergements touristiques vous coûteront un peu plus cher. En effet, une résolution de la loi de Finance rectificative du député PS Olivier Faure, porte la taxe de séjour de 1,50€ à 8€ par nuit et par personne. Pire, en Ile-de-France, c’est une taxe additionnelle de 2 euros  par nuit et par personne qui vient s’ajouter aux 8 euros. On passe donc de 1,50€ à 10€. Un peu embarrassé, le président de la région, Jean-Paul Huchon estime que "c'est une mesure cohérente, car, je le rappelle, les 40 millions de touristes annuels en Ile-de-France sont nombreux à utiliser les transports : l'activité touristique francilienne contribuera ainsi à l'amélioration de sa propre compétitivité". Curieusement, les professionnels du tourisme ne sont pas de cet avis. "Instaurer deux nouvelles taxes en moins de 24H, sans aucune cohérence et sans aucune concertation avec les professionnels, c'est totalement irresponsable" indique au Figaro, Roland Heguy président confédéral de l'UMIH (Union des métiers et des Industries de l'Hôtellerie).

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]

2. Chômage : Le cap des 5 millions franchi. Les chiffres sont tombés hier soir et ils ne sont pas réjouissants. Pour le mois de mai 2014, le pays comptait  24.800 demandeurs d’emplois en plus, soit 3.388.900 chômeurs de catégorie A. En ajoutant les catégories B et C (les personnes ayant exercé une activité réduite), le nombre d'inscrits à Pôle emploi a augmenté de 34.300, soit 0,7%, pour s'élever à 5.020.200 en métropole et 5.320.000 en incluant les départements d'Outre-mer.

3. BNP-Paribas accepterait de verser une amende de 8,9 milliards. Selon le New-York Times, la banque française plaiderait coupable et accepterait de payer cette somme pour mettre fin aux poursuites de la justice américaine. Le journal cite une source proche du dossier qui indique que les autorités communiqueront lundi prochain sur le sujet.

4. Bouygues Telecom : la fibre à 26 euros. L’opérateur télécom annonce le lancement d’une boxe avec fibre à 25,99 euros par mois, défiant toute la (rude) concurrence. Déjà il y a 4 mois, Bouygues proposait une offre 19,90 euros pour l’ADSL. 

5. Hédiard passe sous pavillon autrichien. L’épicerie fine, qui était en liquidation judiciaire depuis octobre, passera dans les mains de l'autrichien Do&Co. Le tribunal de commerce de Paris a préféré l'offre du spécialiste de la restauration aérienne et de l'hôtellerie à celle, mieux disante, du fonds suisse Ledunfly.

6. Nike : bénéfice net en hausse (+9%). Sur son exercice 2013/2014, la marque sportive a annoncé jeudi un bénéfice net en hausse de 9% à 2,69 milliards de dollars.  

7. Japon : le chômage au plus bas. Le taux de chômage japonais est tombé de 0,1% en un mois à 3,5%, le plus bas niveau depuis 17 ans. Au total, le pays compte 2,42 millions de chômeurs.

8. Ouf, les maxis-sodas restent autorisés à New-York. Selon les Echos, la ville de New-York voulait interdire aux fast-foods et aux cinémas la vente de sodas en grosse quantité. Peine perdu pour la municipalité, c’est la plus haute juridiction de l'Etat de New York qui estimé que cette décision ne faisait pas partie des compétences de la municipalité. New-York devra donc trouver un autre moyen de lutter contre l’obésité de ses administrés.

9.  Slingshot disponible en France. Le concurrent de Snapchat lancé par Facebook est désormais disponible dans l’hexagone. Seule différence notable, pour regarder la photo que l’on vous envoie, vous devez aussi en envoyer une.

10. FIFA : Le wifi du Mondial dévoilé par erreur dans un reportage. Le journal Brésilien Correio Braziliense, dans un article consacré à la sécurité de la Coupe du Monde, a dévoilé un cliché sur lequel on peut lire le mot de passe du Wifi du centre de contrôle utilisé «pour regarder les flux vidéo des caméras de surveillance placées aux alentours des rencontres», explique The Registrer.

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !