La Guadeloupe fait-elle encore partie de la France ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Des militants de l'Union générale des travailleurs de Guadeloupe mettent en place un blocus au rond-point de Perrin Les Abymes, le 17 novembre 2021.
Des militants de l'Union générale des travailleurs de Guadeloupe mettent en place un blocus au rond-point de Perrin Les Abymes, le 17 novembre 2021.
©CARLA BERNHARDT / AFP

Il y a le feu là-bas ! 

La Guadeloupe fait-elle encore partie de la France ?

La question peut légitimement se poser.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

La Guadeloupe est un département français. Un DOM (Département d’Outre-Mer) pour être précis. C’est (c’était, faudra t-il peut-être dire dorénavant ?) un paradis pour les touristes qui venaient nombreux de métropole et du Québec car on y parle français. 

Ce n’est pas pour autant un paradis pour les Guadeloupéens qui, dans leur grande majorité, sont pauvres. Chômage et manque de qualification sont les deux plaies de cette île tropicale. Tristes tropiques … 

Nombre de Guadeloupéens subsistent grâce au RSA, payé par la métropole à qui ils en veulent tant. Et il suffit de voir les queues devant les caisses d’allocations familiales pour comprendre le rôle que joue ce qu’on appelle là-bas « l’argent braguette » ! 

Mais la misère ne justifie pas la bêtise crasse. Le Covid a frappé l’île encore plus fort qu’en métropole, le respect de l’hygiène étant en Guadeloupe très aléatoire. Pourtant, nombreux sont les Guadeloupéens qui refusent de se faire vacciner, comme ça a été le cas en Guyane avec la bénédiction de Christiane Taubira. 

Non contents de refuser le vaccin qui sauve des vies, une minorité - et en tout cas on l’espère - veut empêcher d’autres d’accéder au vaccin. Magasins pillés, hôpitaux bloqués … Et ce qui a décuplé la fureur des manifestants c’est l’obligation faite aux soignants de se vacciner. Ils sont pourtant en contact avec des patients non ? 

La pauvreté n’est pour rien dans cette explosion de violence. Certains des manifestants - les plus tordus - pensent que le vaccin est une invention des Blancs pour leur inoculer une mystérieuse maladie. D’autres, mais ce sont souvent les mêmes, ne font confiance qu’au vaudou pour combattre le Covid. Une partie d’entre eux est indépendantiste. Il y a des jours où l'on se dit que la France devrait être indépendante de la Guadeloupe ! 

À Lire Aussi

Et le candidat des Républicains pour 2022 pourrait s’appeler Barbertpécju !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !