La dernière diversion à la mode : quand François Hollande change d'avis sur le référendum comme de chemise | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La dernière diversion à la mode : quand François Hollande change d'avis sur le référendum comme de chemise
©

Trouble bipolaire

La dernière diversion à la mode : quand François Hollande change d'avis sur le référendum comme de chemise

Devant le Conseil constitutionnel, François Hollande a promis un projet de loi pour organiser des référendums d'initiative populaire avant la fin de l'année.

Serge  Federbusch

Serge Federbusch

Serge Federbusch est président du Parti des Libertés, élu conseiller du 10 ème arrondissement de Paris en 2008 et fondateur de Delanopolis, premier site indépendant d'informations en ligne sur l'actualité politique parisienne.

Il est l'auteur du livre L'Enfumeur, (Ixelles Editions, 2013) et de Français, prêts pour votre prochaine révolution ?, (Ixelles Editions, 2014).

Voir la bio »

- Qu'est-ce qu'un référendum ?

- C'est un mot latin qui veut dire oui !

Tel fut le trait d'humour d'un caricaturiste qui croquait autrefois un brave paysan demandant à l'autorité du coin ce que signifiait ce mot étrange.

Quand François hollande découvre soudain les charmes du referendum d'initiative populaire, on ne peut qu'y voir le signe supplémentaire de la panique qui s'est emparée de l'Elysée.

Après le pataquès Duflot-Valls, il lui faut à tout prix distraire l'opinion et donner aux médias une pitance de subterfuge. Pour cela un simple tweet suffira : "Il faut mieux associer les citoyens à la vie publique. Référendum d'initiative populaire : projet au Parlement avant fin de l'année" indique l'Elysée.

C'est le degré zéro de la solennité institutionnelle ... Si De Gaulle revenait, créerait-il un groupe Facebook pour réformer la constitution ?

La preuve du caractère purement tactique de cette initiative, on la trouvera aisément dans le refus récent de Mou-Président de permettre aux Français de se prononcer sur la question du mariage homosexuel. Le referendum oui, mais seulement sur les sujets qui plaisent et, si possible, avec les résultats qu'on espère. Du reste, cette proposition était absente de ses 60 engagements de campagne. C'est une initiative totalement intempestive.

On peut faire confiance à François Hollande pour poser tant de conditions à la mise en œuvre d'un referendum d'initiative populaire que son usage sera totalement phagocyté par la classe politique.

On se demandait quelle manœuvre allait tenter l'Elysée pour dissiper le climat politique catastrophique qui règne en France. De longs débats oiseux, des polémiques artificielles, des clivages absurdes : on retrouve bien là les recettes de l'Enfumeur ...

A lire du même auteur :  "L'enfumeur", de Serge Federbusch, (Ixelles éditions), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !