La Chine connaîtra, cette année, sa plus faible croissance depuis la chute de l'URSS | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
La Chine connaîtra, cette année, sa plus faible croissance depuis la chute de l'URSS
©DR

Le Graphique du jour

La Chine connaîtra, cette année, sa plus faible croissance depuis la chute de l'URSS

Avec +7,8% en 2013 comme en 2012, la progression du PIB chinois n’a jamais été aussi proche de son plus bas niveau depuis 13 ans, en 1999 à 7,6%. Et pour 2014, le Premier ministre chinois a établi devant l’Assemblée populaire nationale un objectif de croissance de "seulement" 7,5%. Soit, cette fois, la performance la plus faible depuis l’implosion de l’URSS, en 1990, lorsque la Chine a connu une croissance "d’à peine" 3,8%. 

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]
   


Après avoir atteint son plus haut à 14,2% en 2007, les objectifs de de PIB chinois pour 2014 confirme que la crise économique mondiale a totalement retourné la folle ascension de la croissance chinoise. Une inversion de tendance qui laisse à penser que la république socialiste tendra dans les prochaines années vers les 5% d’expansion, plutôt qu'une reprise de sa progression à deux chiffres enregistrée depuis le début du millénaire. 

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !