La bave d’escargot peut-elle faire des miracles cosmétiques ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Au Japon, la dernière mode consiste en un traitement anti-âge à base de bave d’escargot.
Au Japon, la dernière mode consiste en un traitement anti-âge à base de bave d’escargot.
©Reuters

Bête à cornes

La bave d’escargot peut-elle faire des miracles cosmétiques ?

Un salon de beauté tokyoïte propose depuis peu un massage à la bave d'escargot. Hydratante, anti-rides et cicatrisante, la précieuse sécrétion aurait mille vertus pour la peau, mais l'idée n'est pas très ragoûtante.

Nelly Pommel

Nelly Pommel

Nelly Pommel est formatrice dermo-cosmétique en parapharmacie depuis 10 ans. Elle est blogueuse depuis 3 ans  : Nelly-Cosmétique

Voir la bio »

Atlantico : Au Japon, la dernière mode consiste en un traitement anti-âge à base de bave d’escargot. Il suffit de laisser le mollusque ramper sur le visage, afin qu’il dépose sa bave sur la peau. Que faut-il penser de ce type de soin ? 

Nelly Pommel : Les japonaises n'ont en général pas froid aux yeux en terme de soin, les pédicures aux poissons mangeurs de callosités nous en avaient déjà donné un apercu. Laisser se promener un escargot en direct sur le visage, je ne vois pas pas de "souci", l'escargot n'étant pas connu pour son agressivité. Mais mis à part pour le frisson, je n'y vois pas d’intérêt. La bave d'escargot recoltée à travers une grille et filtrée avant d'être utilisée en soin sera concentrée à la proportion voulue, associée ou pas avec d'autres actifs.

Des lignes cosmétiques à base de bave d'escargot sont en train d'être développées. Présente-t-elle des vertus cosmétiques prouvées scientifiquement ? Lesquelles ?

La bave d'escargot est un concentré régénérant naturel ! Elle sert à régénérer la coquille et n"est pas UN principe actif, c'est naturellement un cocktail exclusifs de différents actifs aux effets cosmétiques prouvés indépendamment les uns des autres depuis un moment.
Elle contient naturellement de l'acide glycolique qui est l'un des AHA les plus fins, il stimule l’épaississement de l’épiderme donc sa densité. Tout en affinant la couche cornée donc le grain de peau (microkystes, pores dilatés, cellules mortes grisatres). On y trouve aussi de l'allantoine apaisant, du collagène et de l’élastine, hydratant en cosmétique (trop épais pour pénétrer jusqu'au derme, là où notre corps en contient naturellement), des vitamines A pour l'éclat, C pour stimuler notre synthèse de collagène, E pour le coté anti-oxydant.

Ou faut-il y voir une énième arnaque ? De manière générale, sommes-nous prêts à croire à tout miracle esthétique potentiel ?

Il y a malgré tout un effet "tendance". On retrouve alors des produits se targuant d'être à base de bave d'escargot et n'en contenant que peu. De plus, hormis le coté "original", un soin lambda peut contenir allantoine, collagène, acide glycolique et cie, sans avoir besoin de passer par la case "Helix aspersa saliva".
"Saliva" qui coute cher à la production, étant donné que la récolte se fait sur une grille où se baladent des escargots vivants, produisant aussi peu qu'ils se déplacent rapidement...
Cela dit, ces soins sont à visée "esthétique", et dans ce domaine, point de miracle en vue. De manière générale, bon nombre de consommatrices attendent trop d'un soin cosmétique. Nous pourrons gagner en éclat, en confort, mais jamais un seul soin ne changera radicalement votre peau.
Seule une méthodologie de soin globale, régulière et douce, même aussi simple que nettoyant et crème adaptée à VOTRE peau, permet de soigner sa peau réellement, à savoir la garder saine, exempte de taches, boutons, tiraillements, rides profondes. Quelques règles élémentaires (peu de soleil, alimentation et activité physique saine et simple) sont aussi de mise pour préserver son capital.
Préserver. Car ce qui est perdu est perdu. Et nous avons aussi tous un capital génétique différent face au vieillissement, il faut l'accepter. Aucun soin n'est magique. Une ride qu'on repulpe de 50%, elle est peut etre moins profonde, mais en surface, elle se voit toujours!

Existe-t-il des actifs anti-rides qui ont vraiment fait la preuve de leur efficacité ? 

Il y a les anciens, acclamés par bon nombre comme étant "les seuls efficaces": retinol et vitamine C. Qui stimulent le renouvellement cellulaire, la production des fibres et donc le soutien.
Mais ne parler que de ceux là, c'est occulter toutes les avancées en matière de recherche ces dernières années ! Certains utiliseront des actifs issus des soins cicatrisants (la roche posay avec le madecassoside, bioderma avec le matricium), avec de bons résultats. D'autres (noreva avec le fibrolastyl 3D), useront d'actifs nouvelle génération, mieux tolérés que les anciens, et plus efficaces, pour stimuler les fibroblastes (les cellules "usine à fibre" de notre derme). On trouvera aussi l'acide hyaluronique pour son effet regonflant immédiat (Eucerin).
Il existe une ribambelle d'actifs, tous efficaces, quand ils sont optimisés dans des bases de soins bien conçues. Et qu'on en attend ce qu'ils sont capables de faire, c'est à dire regonfler un peu en surface, donner de l'éclat, lisser légèrement, mais pas retendre une peau de septuagénaire ayant passé sa vie au soleil !
Les soins anti-ages, bien ciblés, vont surtout freiner un mécanisme, à terme, inéluctable !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !