JT de 13H. "Des mineurs étrangers isolés". JT de 20H. "Une bande de jeunes voleurs" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
JT de 13H. "Des mineurs étrangers isolés". JT de 20H. "Une bande de jeunes voleurs"
©AFP

La valeur n'attend pas le nombre des années

JT de 13H. "Des mineurs étrangers isolés". JT de 20H. "Une bande de jeunes voleurs"

Il a fallu sept heures pour corriger la version du 13H. Il était temps car sinon l'extrême droite aurait pu s'en servir.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Les extraits de ces deux journaux télévisés sont visibles sur le compte Twitter de Gilles-William Goldnadel. Les faits : la police multiplie les patrouilles devant les pharmacies d'Île-de-France, victimes d'attaques à répétition. Les auteurs : des enfants pris en main et manipulés par des groupes mafieux. Qui sont-ils ? Ça dépend de la vision qu'on a France 2 : celle du 13H ou celle du 20H ? En tout cas, la bonne, la correcte, la bien-pensante, c'est celle du 20H !

On connaît la raison de ces variations : l'extrême droite, toujours l'extrême droite. En réalité, la vraie coupable, c'est elle. Elle est partout, elle profite de tout. Un attentat islamiste ? Elle jubile ! Des émeutes en banlieue ? Elle crie de joie ! Des attaques à l'arme blanche, comme à Villeurbanne ? Elle connaît l'extase !

Depuis le temps qu'elle se nourrit de la délinquance, de l'islamisme, du terrorisme, l'extrême droite doit être bien grasse. Et il est vrai que le parti de Marine Le Pen connaît une sérieuse surcharge pondérale. Même Yann Moix a volé à son secours. Il a accusé l'extrême droite d'avoir téléguidé les révélations sur ses écrits de jeunesse antisémites. Pourtant de son propre aveux, c'est son jeune frère qui a tout balancé. Est-il d'extrême droite ? Une enquête approfondie s'impose.

On peut, de temps en temps, mettre un peu de poussière sous le tapis. C'est ce que font les princes des médias et de la politique. Mais quand on en place des tonnes, ça finit par se voir. Le tapis ressemble alors à une chaîne montagneuse. Tout le monde la voit. Aucune personne ne peut ignorer ce qui se passe en France. En haut, on a choisi d'être aveugle. En bas, on a les yeux ouverts.

Tout se déroule comme dans une nouvelle de science-fiction d'Isaac Asimov. Un astronaute débarque sur une planète inconnue. Ça ressemble un peu à la Terre. Devant lui, il voit des silhouettes d'apparence humaine. Il s'en approche. Et découvre que leurs orbites sont vides. Les silhouettes n'ont pas d'yeux. Elles s'approchent de lui, l’entourent, le touchent, des mains palpent ses yeux. Pour les silhouettes, c'est assurément un signe de maladie. Elles lui arrachent les yeux.

P.S : Le procureur de Lyon s'est exprimé sur l'affaire du tueur de Villeurbanne. Et ses propos n'apportent aucune fausse note au concert général de lâches mièvreries. D'après des témoins, l'Afghan avait dit que Dieu lui avait ordonné de tuer, et avait demandé à certains passants s’ils avaient lu le Coran. « Des phrases incohérentes », a dit le magistrat. Nous on trouve ça plutôt cohérent.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !