Jeux Olympiques de Rio : voilà ce que mangent les athlètes (si la performance sportive vous titille...) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Style de vie
Jeux Olympiques de Rio : voilà ce que mangent les athlètes (si la performance sportive vous titille...)
©Reuters

Repas de champion

Jeux Olympiques de Rio : voilà ce que mangent les athlètes (si la performance sportive vous titille...)

Une activité sportive de haut niveau digne de celle d'un athlète nécessite un régime alimentaire stricte garantissant tous les apports énergétiques pour le bon fonctionnement du corps pendant des exercices éprouvants et exigeants.

Nicolas Brunel

Nicolas Brunel

Nicolas Brunel est coach sportif à ABC coach sportif Paris.

Profitez des conseils d' ABC Coachs Sportifs avec un coach sportif en ligne

Voir la bio »

Atlantico : Quels aliments ou types d'aliments faut-il privilégier lorsque l'on souhaite pratiquer du sport intensivement ? Quels sont les éléments à privilégier lors d'un tel régime ?

Nicolas Brunel : Lorsque l'on souhaite pratiquer un sport de façon intensive, le fait d'être au poids de forme est primordial. Pour des pratiques comme le marathon, le fait d'être "fit" permet de gagner du temps et d'éviter les blessures. Pour cela, un entraînement sérieux est primordial, mais il ne serait rien sans une alimentation adaptée. Pendant la phase d'entraînement, il faut avoir une alimentation équilibrée qui permettra d'assurer les apports nécessaires en vitamines, minéraux, sucre, protéines et glucides. Voici un exemple d'alimentation pour une journée type : au petit déjeuner (qu'il ne faut surtout pas sauter), thé ou café, jus de fruit fraîchement pressé, du pain ou des céréales et éventuellement un laitage. Au déjeuner/dîner : viande ou poisson, légumes (de préférence crus ou vapeur), une portion de féculent. Le tout assaisonné d'une dose de matière grasse maximum. Le repas du soir doit être plus léger que celui du midi. Il est également possible de prendre un encas après un entraînement pour refaire les stocks et lutter contre la déshydratation avec une boisson de récupération et des fruits secs. Dans les derniers jours avant l'épreuve, il faut adapter son alimentation pour limiter les apports en glucides. Il faut également éviter les aliments riches en fibre qui pourraient avoir une incidence sur le transit. Ne pas oublier de s'hydrater suffisamment.

Y-a-t-il des aliments à éviter pour ne pas ruiner sa progression ?

Pour ne pas ruiner sa préparation, il faut éviter les excès, surtout dans la dernière semaine avant l'échéance. Il convient d'éviter les aliments riches en graisses saturées comme par exemple l'huile, le beurre, le fromage, les viandes transformées (saucisses, merguez...), le chocolat et les noix. En consommer pourrait engendrer une contre-performance due à un manque d'énergie qui pourrait engendrer de la fatigue musculaire, des blessures, des crampes... Il faut également éviter de consommer des aliments avec trop de sucre modifié (sucreries), les aliments trop gras (viennoiseries, charcuterie...) et l'alcool.

Comment peut-on faire pour calculer ou déterminer le nombre de calories exactes qu'il faut consommer chaque jour lors d'un régime sportif ?

Calculer de manière exacte le nombre de calories journalières est un calcul complexe. Cela dépend du sexe, de l'âge, du rapport taille/poids de la personne, de la performance visée, du sport... On peut dire que pour une femme qui pratique une activité physique intense et longue, son apport calorique doit se situer entre 2400 et 2900 K calories. Pour un homme, il faut compter entre 3000 et 3500 K calories.

Est-il bon d'adopter un tel repas lorsque son activité sportive n'est pas intensive ?

Non, avoir une alimentation aussi riche si l'activité ne suit pas n'est pas une bonne idée. Les quantités seraient trop importantes. Il faudrait réduire les rations tout en conservant une alimentation équilibrée pour ne pas risquer de prendre de poids.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !