Je veux devenir garde du corps du président de la République ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Je veux devenir garde du corps du président de la République !
©ludovic MARIN / POOL / AFP

Mots doux

Je veux devenir garde du corps du président de la République !

J'ai toutes les qualités requises pour postuler à cette belle fonction. Voici quelques exemples de mes capacités.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

La vidéo a été vue des milliers de fois. Et comme l'a relevé sur Atlantico l'excellent Eric Verhaeghe elle a même été postée sur le site de LREM. C'est dire si elle a été jugée utile pour l'image présidentielle.

On y voit deux personnes d'excellente humeur : Macron et un de ses gardes du corps. Ce dernier après une plaisanterie du président sur son illettrisme le traite en rigolant de "salaud" et d'"enfoiré".

Une mise en scène destinée à gommer l'image hautaine du chef de l'Etat. Car il est peuple, très peuple le Macron…On peut lui dire "salut Manu ça gaze !". On peut le saluer avec une grande tape dans le dos. On peut lui faire un croc en jambe pour qu'il s'étale et qu'on se marre.

Mais le garde du corps déjà cité n'est pas à la hauteur de la tâche qui consiste à prolétariser Macron. S'il s'agit de le rapprocher des gens de peu "salaud" "enfoiré" c'est nul. C'est désuet. Suranné. Du niveau du "zut" des rombières du 19e siècle.

Pourquoi pas tant qu'on y est "chenapan"? Pourquoi pas "garnement"? Et pour rester dans la tonalité du garde du corps que penseriez-vous de "malotru" ?

Moi j'ai mieux. On peut se parler entre potes. Entre mecs. Un langage d'hommes. Et tu le mérite Manu. Et sache que je ferais tout pour avoir le job. Voilà des mots que tu aimerais entendre.

"T'es un enculé Macron!" C'est bien non ? "Pourri de ta race !" C'est mieux non ? Mais je sais que ce n'est pas assez pour devenir ton garde du corps. Alors je continue.

"Bâtard!". "Cocu!". "Pauvre tâche!". "Connard!". "T'as de la merde dans les yeux!". "Tu pue des pieds et de la gueule!". Je vais l'avoir le poste alors ?

Tu trouves que ce n'est pas suffisant ? Je peux mieux faire. Mais pour l'écrit sur Atlantico je me suis retenu. Mais tu verras quand je passerai l'oral à l'Elysée je serais d'une absolue vulgarité et d'une somptueuse grossièreté. Allez Manu, à plus!

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !