J’ai cherché à me faire vacciner : mission impossible… | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
J’ai cherché à me faire vacciner contre la Covid-19 : mission impossible…
J’ai cherché à me faire vacciner contre la Covid-19 : mission impossible…
©Fred TANNEAU / AFP

Péripéties covidiennes

J’ai cherché à me faire vacciner : mission impossible…

Des heures au téléphone : pas de réponse ou des réponses négatives.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Je n’ai pas le souffle de Gabriel Garcia Marquez (L’amour aux temps du choléra). Ni le génie d’Albert Camus (La Peste). Je me contenterai donc d’une petite chronique que je dédie aux incapables qui nous gouvernent.

Je suis un citoyen respectueux des consignes sanitaires. Je mets un masque puisqu’on me le demande. Mon département (l’Eure) étant confiné, je ne me déplace pas à plus de 30 kilomètres. Et j’ai bu les paroles de Messieurs Macron, Castex et Véran qui me disaient que le vaccin  c’était le salut.

J’ai donc voulu me faire vacciner.  Je comptais sur mon médecin : il n’avait reçu que 10 doses et avait 30 personnes sur sa liste d’attente. Il a prononcé quelques mots bien sentis sur Véran et m’a indiqué  qu’aux environs du 10 mai, ce serait peut-être envisageable.

Je me suis tourné vers des centres de vaccination de ma région. Au téléphone un répondeur m’a indiqué un 08 qu’il fallait appeler pour prendre rendez-vous. Submergé sans doute par les demandes ce 08 ne répond pas.

Un peu découragé mais néanmoins tenace, je me suis tourné vers les rendez-vous en ligne. Partout la même réponse : merci de nous recontacter fin avril. J’ai également appris qu’il y avait des centres de vaccination qui ne faisaient que la deuxième vaccination : ils n’indiquaient pas où faire la première…

Les pharmaciens sont également habilités à vacciner. Ils attendent des doses qui ne viennent pas. Et on m’a dit de téléphoner fin avril pour un éventuel rendez-vous. En désespoir de cause, je me suis tourné vers le vétérinaire qui s’occupe de mon chat.

Il a été bienveillant. Mais m’a  fait comprendre que vacciner entre deux chiens et deux chats était une tâche prométhéenne et qu’il me faudrait attendre longtemps.

En lisant les journaux j’ai appris que la Grande-Bretagne avait réussi à vacciner 30 millions de personnes. Résultat : pour la première fois depuis un an, pas un seul mort à Londres. Comment fait-on pour être naturalisé et devenir citoyen britannique ? 

A lire aussi : Ni la vaccination, ni un nouveau confinement ne nous sauveront du Covid dans les mois à venir et voilà pourquoi

A lire aussi : Vaccination : petites leçons venues des Etats-Unis (et d’un modèle libéral) à l’attention d’une Europe à la dérive

A lire aussi : Retard sur la vaccination : l’Europe a épuisé son stock d’excuses... et toujours pas su déployer la rapidité nécessaire pour enrayer la pandémie

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !