iPhone 5 : 250 millions d'unités vendues ? Et moi, et moi, et moi... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Les rumeurs persistent : l’iPhone 5 sortira bel et bien en septembre !
Les rumeurs persistent : l’iPhone 5 sortira bel et bien en septembre !
©DR

Succès annoncé

iPhone 5 : 250 millions d'unités vendues ? Et moi, et moi, et moi...

L'analyste américain Craig Berger justifie ces estimations de ventes par l'expansion du marché chinois, mais aussi les nouveautés que devrait proposer Apple avec l'iPhone 5.

A lire aussi sur cesujet : Sortie de l'iPhone 5 : "L'enjeu est de toucher le marché chinois"

Mystères, spéculations, annonces : l'iPhone 5 d'Apple ne cesse de faire parler de lui. La dernière information en date concernant la machine la plus attendue de l'entreprise américaine touche à l'estimation des ventes du fameux téléphone. Surprenant quand on sait que l'iPhone 5 n'est toujours pas disponible, et que personne ne connaît encore exactement sa date de sortie. Cela ne fait pas peur aux analystes qui prévoient déjà un succès phénoménal pour le nouveau smartphone.

L'un d'entre eux, Craig Berger, estime même que la marque à la pomme vendra 250 millions d'iPhones 5 sur la totalité de son cycle de vie, quand "seulement" 129 millions des précédentes versions se sont vendues depuis leur lancement en juin 2007.

Et l'analyste spécialisé dans les hautes-technologies pour FBR Capital d'annoncer également que le iPhone 5 rapporterait 50 dollars par actions durant l'année de sa commercialisation.

Cliquer pour agrandir (Crédit FBR Research)

Vous avez dit Mme Irma ? Rien à voir avec une quelconque boule de cristal pourtant puisque Craig Berger appuie ses dires par une argumentation plus que censée.

Pour justifier les ventes records de ce qu'il appelle le "tsunami iPhone 5 […], une des plus grosses opportunités de produits dans l'histoire d'Apple", l'Américain évoque pour commencer le marché chinois. La classe moyenne chinoise est en pleine expansion, et l'iPhone est un symbole de réussite sociale dans le pays. Apple l'a bien compris puisqu'ils essaient de lancer le produit à travers China Mobile dès le début de l'année prochaine. Or l'entreprise chinoise est le plus gros opérateur téléphonique au monde avec près de 688 millions d'abonnés, dont une petite partie seulement possède un smarphone. Une énorme opportunité pour le géant américain donc.  Selon Craig Berger, "si China Mobile lance l'iPhone au début de l'année  2013, Apple pourrait vendre 13 millions d'unités [aux clients de China Mobile] rien que sur les six premiers mois de l'année".

Pour justifier le chiffre de 250 millions, Craig Berger ne se limite pas à parler du marché chinois. Selon lui, les nouveautés proposées par l'iPhone 5 devraient pousser les possesseurs d'une ancienne version à passer au nouveau modèle, et surtout, convaincre les plus réticents et autres adeptes de Blackberry de se convertir au produit Apple. Parmi les innovations attendues : un écran plus grand, un meilleur processeur, mais aussi un capteur d'humidité qui vous permettrait de savoir quel temps il va faire, ou encore un capteur d'humeur que le téléphone utiliserait pour modifier son fonctionnement ! Il ne s'agit bien évidemment actuellement que de rumeurs, qui seront confirmées ou non lors d'une conférence de presse spéciale donnée par Apple le mercredi 12 septembre à San Francisco, quelques jours seulement avant la sortie présumée de l'iPhone 5 le 21 septembre.

Lors de cet événement très attendu, la société américaine devrait également présenter l'iTV mais aussi une nouvelle version de sa tablette numérique, l'iPad mini. Ces annonces pourraient favoriser les ventes de l'iPhone 5. Plusieurs études ont en effet montré qu'une majorité d'utilisateurs de produits Apple, satisfaits de leurs nouvelles machines, en achètent d'autres par la suite.

Craig Berger n'est pas le seul à estimer que l'iPhone 5 connaitra un énorme succès. Les investisseurs se rangent en effet de son avis comme l'a démontré le dernier record en date fixé par Apple. Lundi, le géant américain battait le record de la plus grande capitalisation boursière de tous les temps détenu depuis 1999 par Microsoft. L'action du géant de l'électronique terminait ainsi à 665,15 dollars, en hausse de 2,62%, entraînant une capitalisation boursière totale de 623,52 milliards de dollars. Preuve que les investisseurs attendent avec impatience la sortie de nouveaux produits qui seront selon eux d'énormes succès.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !