iPad 3 : le plan d'Apple pour écraser la concurrence sur le marché des tablettes numériques | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
C’est Samsung qui reste le concurrent le plus sérieux d’Apple en matière de tablettes.
C’est Samsung qui reste le concurrent le plus sérieux d’Apple en matière de tablettes.
©Reuters

Le retour de la revanche de la pomme

iPad 3 : le plan d'Apple pour écraser la concurrence sur le marché des tablettes numériques

Apple devrait présenter officiellement ce mercredi son iPad 3. Entre rumeurs et fuites volontaires, voilà à quoi devrait ressembler le nouveau bébé de la marque créée par Steve Jobs...

Gilles  Dounès

Gilles Dounès

Gilles Dounès a été directeur de la Rédaction du site MacPlus.net  jusqu’en mars 2015. Il intervient à présent régulièrement sur iWeek,  l'émission consacrée à l’écosystème Apple sur OUATCHtv  la chaîne TV dédiée à la High-Tech et aux Loisirs.

Il est le co-auteur avec Marc Geoffroy d’iPod Backstage, les coulisses d’un succès mondial, paru en 2005 aux Editions Dunod.

Voir la bio »

Atlantico : La présentation officielle de l’iPad 3 par Apple devrait avoir lieu ce mercredi. Entre rumeurs et fuites volontaires, comment la marque créée par Steve Jobs a-t-elle communiqué sur son nouveau bébé ?

Gilles Dounès : En fait, rien ne fuite directement par Apple, officiellement du moins, et on doit attendre l’annonce officielle pour en avoir le coeur net… Même si, comme on peut s’en douter, les informations proviennent toutes d’une seule et même source originelle. De temps en temps, un fournisseur d’Extrême-Orient s’amuse à laisser échapper une information précise, mais 8 fois sur 10 quand ce n’est pas de l’auto promotion, il s’agit d’un équipementier qui ne permet pas d’inférer grand-chose sur les caractéristiques finales du produit.

C’est en phase finale que les rumeurs ont davantage de chances de se révéler exactes et, en l’espèce, le site américain Apple Insider qui a pris la relève de Think Secreten matière de rumeurs n’a rien livré d’ébouriffant. S’il y a quelques timides changements chez Apple en matière de communication institutionnelle, pour ce qui est de la communication-produit via la rumeur rien de neuf pour l’instant sous le soleil de Cupertino : Apple glisse exactement ce qu'elle veut et à qui elle le veut, en fonction de ses besoins de communication. Quand les fuites sont publiées par le Wall Street Journal ou le New York Times, c’est que l’enjeu est important et qu’il faut faire monter la chaudière en pression… 

Pour ce qui est de l'iPad 3, elle a d'ailleurs plutôt  intérêt à calmer le jeu : quoi qu'il arrive, et quelle que soit sa bonne volonté, tout porte à croire qu'encore une fois elle n'arrivera pas à satisfaire totalement la demande avant un trimestre ou deux, malgré un lancement échelonné pays par pays.

A quoi pourrait ressembler l'ipad 3 ?

On a toutes les chances que, non seulement l’iPad 3 soit plus rapide que ses prédécesseurs grâce à la nouvelle puce-maison, appelons la A6, mais  également que l’écran soit de meilleure qualité, avec une résolution 4 fois supérieure à la génération actuelle, et bien entendu une taille d’écran inchangée, ou presque… On parle ainsi d’une diagonale de 9,7 pouces, même s’il y a eu des rumeurs faisant état d’une version 7,5 pouces de l’iPad en préparation. Personnellement, je n’y crois pas trop, au moins en ce qui concerne l’iPad. C'est envisageable pour une éventuelle version « sur-vitaminée » de l’actuel iPod touch : mais, dans tous les cas, pas avant septembre. Pour cette version 3, on parle même d’« iPad HD » comme dénomination. Du coup, l’adoption de l’appareil photo de l’iPhone 4S, avec ses 8 Megapixels et son optique-maison, fait également sens, avec la capacité de filmer en 1080p.

La seule chose un peu particulière concerne la rumeur de l’adoption de la norme LTE ou 4G qui semble actée, ce qui rompt un peu avec les habitudes d’Apple qui s’est jusqu’ici montrée assez conservatrice en matière de télécoms, attendant qu’une norme soit largement adoptée avant d’en équiper ses propres appareils… et non sans les avoir longuement testée.

Cela pourrait signifier plusieurs choses d’ailleurs, en particulier que la firme prend la menace de Samsung très au sérieux et que l’iPad est clairement devenu la priorité, ou bien qu’Apple a la sensation d’avoir trouvé la martingale qui lui manquait sur le marché de l’éducation. En tout état de cause, Apple croit beaucoup en son produit qui, technologiquement et du point de vue des usages, est tout à fait comparable à ce qu’a pu représenter le Macintosh en 1984, la puissance de calcul du Motorola 68000 en moins. Enfin, le fameux assistant vocal Siri pourrait être également de la partie, sans davantage de garanties.

L'iPad 3 va-t-il continuer à être selon vous la "référence" des tablettes ? Comment s'organise la concurrence ?

Oui, clairement oui, Apple est en train de se donner tous les moyens pour cela : d’après les dernières rumeurs, la marque a réquisitionné à peu près tout ce que DHL pouvait lui proposer en état de voler au départ de Shanghai dans les jours qui viennent, afin de pouvoir acheminer les stocks d’iPad 3 qu’elle a accumulés en vue du lancement… Elle a fait du coup significativement grimper les tarifs du fret au départ d’Extrême-Orient, pour les rares emplacements qui restent disponibles.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle c’est Samsung qui reste le concurrent le plus sérieux d’Apple en matière également de tablettes, dans la mesure où le Coréen fabrique également des écrans capacitifs projetés de 10,1 pouces de diagonale, qui est la pièce détachée essentielle du produit ; c'est-à-dire celle qui fait la différence est que les autres constructeurs plus petits ont toutes les peines du monde à se procurer. C’est également la raison pour laquelle Samsung multiplie les modèles et pousse autant sa propre tablette au format 7,5 pouces : pour prendre un exemple dans l’actualité, le favori trace sa trajectoire et celui qui le suit immédiatement multiplie les gesticulations et les embardées… au risque de la sortie de route, c’est très comparable à de la F1… ou à une campagne électorale ! 

Propos recueillis par Jean-Benoît Raynaud

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !