Indice de popularité Délits d’Opinion : Jean-Marc Ayrault touche le fond | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La popularité de Jean-Marc Ayrault est en baisse.
La popularité de Jean-Marc Ayrault est en baisse.
©Reuters

La roue tourne (ou pas)

Indice de popularité Délits d’Opinion : Jean-Marc Ayrault touche le fond

Au lendemain du premier tour des élections municipales, l'indice de popularité Délits d'Opinion montre une légère augmentation pour la popularité du président. Jean-Marc Ayrault est quant à lui en baisse.

Mayeul L'Huillier

Mayeul L'Huillier

Mayeul l'Huillier est l'un des fondateurs de Délits d'opinion, site de référence sur l'analyse des sondages et des tendances d'opinion.

Passé par TNS Sofres et l'Ifop, il est l'auteur de plusieurs publications de décryptage des enquêtes d'opinion.

Il a participé en 2010 à la création du cabinet d'affaires publiques Atlas Public Affairs.

Voir la bio »

Après la gifle reçue par la gauche au premier tour des élections municipales qui a eu lieu dimanche, l'indice de popularité Délits d'Opinion montre que si la popularité du président semble remonter légèrement (2,27 contre 2,23 il y a deux semaines), c'est au tour de celle du Premier ministre de baisser (2,25 contre 2,31).

Les courbes des deux leaders de l'exécutif se recroisent donc à nouveau. Alors que de nombreux signaux laissent penser à un remaniement ministériel rapidement après les élections municipales, cette baisse de la popularité d'un Premier ministre menacé n'arrive pas au meilleur moment... Auparavant, le second tour des élections municipales aura donné une nouvelle indication sur la température politique du pays et devrait peser la décision finale de François Hollande.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !