Gilets jaunes : Salauds de pauvres, salauds de Français ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Gilets jaunes : Salauds de pauvres, salauds de Français !
©PHILIPPE HUGUEN / AFP

Oh qu'ils sont vilains !

Gilets jaunes : Salauds de pauvres, salauds de Français !

On ne savait pas à quoi ils ressemblaient. Maintenant enfin on nous les montre…

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Ils étaient invisibles. Enfouis au plus profond de la glèbe. Des effacés de la terre. A force de ne pas les voir, certains se sont convaincus qu'ils n'existaient pas. 

Aujourd'hui les gilets jaunes, c'est super stars. On les interviewe avec respect sur les plateaux de télévision, et aux barrages les caméras nous révèlent leurs visages et leurs voix.

Ce sont des êtres humains. Ils parlent le plus souvent avec des mots simples. La plupart d'entre eux n'ont pas fait d'études supérieures. Et le bobo étonné regarde ces OMNI ("objets marchants non-identifiés"). Il les trouve bizarres…
Les gilets jaunes il y en de toutes sortes. Des gros et des maigres. Des petits et des grands. Des grandes gueules et des plus discrets. Ils sont la France. Salauds de pauvres, salauds de Français !

Parmi les gilets jaunes il y a des cons et des pas cons. Des femmes et des hommes. Des actifs et des retraités. Des en voiture, des en tracteur ou en moto. Ils sont la France. Salauds de pauvres, salauds de Français !

Chez les gilets jaunes il y en a qui votent à droite, d'autres qui aiment Mélenchon, d'autres qui en pincent pour Marine Le Pen. D'autres encore qui ne votent pas – sans doute les plus nombreux – car ça fait longtemps qu'ils ont cessé de croire à l'utilité des urnes. Ils sont la France. Salauds de pauvres, salauds de Français !

Les gilets jaunes portent en eux toutes les tares de la Terre. Ils polluent avec leur diesel… Ils souillent la planète en se chauffant au fioul… Mais qui leur a vendu des voitures diesel ? Qui leur a installé des chaudières au fioul ? Ils sont la France. Salauds de pauvres, salauds de Français !

Bientôt - l'actualité est volage -, les gilets jaunes disparaîtront comme avant eux les bonnets rouges. Les télés iront ailleurs chercher de la chair fraîche. Les chaînes ressembleront alors à un théâtre d'ombres. Avec les gilets jaunes, c'est la France qui quittera l'antenne.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !