Pour 37% des Français c'est François Hollande qui a dominé le débat, contre 28% qui pensent que c'est Nicolas Sarkozy (et 28% ni l'un, ni l'autre) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Au fur et à mesure de l’émission, l’avantage a plutôt tourné en faveur de François Hollande.
Au fur et à mesure de l’émission, l’avantage a plutôt tourné en faveur de François Hollande.
©Reuters

Sondage Mediaprism/Atlantico

Pour 37% des Français c'est François Hollande qui a dominé le débat, contre 28% qui pensent que c'est Nicolas Sarkozy (et 28% ni l'un, ni l'autre)

ENQUETE EXCLUSIVE MEDIAPRISM/ATLANTICO : Paradoxalement, le candidat socialiste n'est pas celui qui a été le plus convaincant (37% contre 39% pour le candidat UMP), mais il est celui qui a le plus surpris là où Nicolas Sarkozy est jugé comme ayant été le plus président.

 Mediaprism et Atlantico

Mediaprism et Atlantico

Mediaprism, filiale du Groupe Mediapost, est le 1er groupe de communication intégré au service des marques et des associations.

Voir la bio »

Mediaprism a interrogé pour Atlantico un échantillon national représentatif de 877 Français âgés de 18 ans et plus entre la fin du débat de l’entre deux-tours entre Nicolas Sarkozy et François Hollande, et le lendemain matin. En cours de débat, un autre échantillon de quelques centaines de personnes avait permis de donner un éclairage sur la tournure que prenait le rapport de force.

Au bout de la première heure de débat, l’avis des téléspectateurs est assez équilibré. Au fur et à mesure de l’émission, l’avantage a plutôt tourné en faveur de François Hollande.

Pour les Français, c’est plutôt François Hollande qui a remporté cette confrontation sur Nicolas Sarkozy. Même si les deux candidats sont parfois jugés à égalité, le candidat socialiste est régulièrement en avance sur son adversaire sur les dimensions testées. Il a surtout bénéficié d’un effet de surprise face aux téléspectateurs qui ne l’attendaient peut-être pas dans une attitude plus offensive que Nicolas Sarkozy.

Question : Cette émission a-t-elle modifié votre opinion sur ...

Enfin, les deux protagonistes ont fait jeu égal sur la force de conviction, jugés tous deux convaincants (avec un léger avantage pour le Président sortant : 39% vs 37%), et sur leur attitude spontanée (33% vs 32%).

Question : Au final, des deux candidats, quel a été selon vous ...

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Concernant le rapport de force : si en milieu de débat ce rapport de force était jugé de façon assez équilibré, sur l’intégralité de l’émission l’avantage tourne plutôt en faveur de François Hollande, jugé plutôt plus à son aise (36% versus 30% pour Nicolas Sarkozy), plus à l’écoute (36% vs 25%), un peu « plus proche de vous » (39% vs 36%) et un peu plus habile également (36% vs 33%). Nicolas Sarkoy quant à lui l’emporte nettement sur une dimension : il a été trouvé par les téléspectateurs plus « Président » que le candidat socialiste (43% vs 32%). Il a également été perçu comme plus précis et argumenté (39% vs 34% pour François Hollande).

L’enseignement de ce débat, comme cela avait été mesuré dès la première heure de l’émission dans l’analyse des premières réactions du premier échantillon interrogé, c’est que la « surprise » de ce débat a été François Hollande. C’est le candidat qui a le plus surpris les Français (37% vs 14% pour Nicolas Sarkozy). François Hollande a même surpris 60% de ces propres électeurs. Sur cette dimension toutefois, 33% de l’échantillon répond n’avoir été surpris ni par l’un ni par l’autre dans un exercice peut-être calculé et convenu de leur point de vue. C’est d’ailleurs l’item qui recueille le plus fort score « ni l’un ni l’autre ».

Question : Pour chacun des candidats, vous diriez si, selon vous, il a eu plutôt une posture d’attaque, plutôt une posture de défense, ni l’une, ni l’autre ou autant l'une que l'autre.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Question : Selon vous, qui a dominé le débat ?

En terme d’attitude combative, François Hollande a été perçu comme passant de plus en plus à l’attaque. Au terme de l’émission, il était davantage ressenti dans cette posture d’attaque que Nicolas Sarkozy (42% vs 37%) quand son adversaire UMP était davantage que le candidat socialiste perçu sur la défensive (29% vs 19%).

Finalement, pour les Français interrogés, c’est plutôt François Hollande qui ressort comme ayant dominé le débat sur Nicolas Sarkozy (37% pour le candidat socialiste vs 28% pour le Président sortant, 28% estimant que ni l’un ni l’autre n’a dominé le débat). Auprès de leurs électeurs respectifs du premier tour, 83% des électeurs de François Hollande estiment qu’il a dominé le débat, 62% des électeurs de Nicolas Sarkozy estiment que c’est leur candidat qui a dominé, l’avis est là aussi plus nuancé, moins convaincu.

Question : Avez-vous regardé le débat entre Nicolas Sarkozy et François Hollande ?

 Question : Comment avez-vous regardé ce débat ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

La majorité des téléspectateurs a suivi le débat de bout en bout (74%), dont un tiers (31%) avouant quand même s’être forcé un peu à certains moments. 5% des téléspectateurs expliquent qu’ils l’ont également commenté sur Facebook, Twitter et d’autres réseaux sociaux (et davantage les électeurs de François Hollande que ceux de Nicolas Sarkozy). Pour 2 téléspectateurs sur 3 (64%), le débat a été à la hauteur de leurs attentes (« tout à fait » pour 31% des électeurs François Hollande contre 16% pour les électeurs Nicolas Sarkozy). Le débat fut en effet très vif et animé dans l’ensemble entre Nicolas Sarkozy et François Hollande, à hauteur du rendez-vous attendu. C’était même pour 67% des interviewé(e)s un « moment attendu depuis longtemps ». Pour autant les avis sont assez partagés pour considérer que ce débat rentrera dans l’histoire des grands débats télévisés de l’entre deux-tours (49% considèrent que oui … mais 67% des électeurs de François Hollande en sont convaincus).


Question : Le débat a-t-il été à la hauteur de vos attentes ?

Question : Selon vous, ce débat restera-t-il dans l’histoire des grands débats de l’entre deux tours des campagnes présidentielles ?

Question : Voici quelques propositions à propos de ce débat. Pour chacune d’elles vous direz si vous êtes tout à fait d’accord, plutôt d’accord, plutôt pas d’accord ou pas du tout d’accord.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

A propos du programme en lui-même, les Français interrogés sont globalement satisfaits de l’émission, ils disent nettement que les thèmes importants ont été abordés (71%), que l’émission avait du rythme (74%), que le débat a connu des moments forts (67%). Sur la forme, les téléspectateurs ont jugés l’émission plutôt plaisante (54%), pas trop longue (53%) alors qu’elle s’est terminée tard, et pas trop institutionnelle (61%). Ils estiment également que les journaliste ont plutôt bien mené le débat (53%). Même si l’avis est plutôt positif dans l’ensemble, il l’est encore davantage auprès des électeurs de François Hollande quand ceux de Nicolas Sarkozy expriment quelques bémols.

Pour corroborer l’effet de surprise énoncé plus haut, une partie de l’opinion estime avoir changé d’avis à propos de François Hollande avec un solde positif (31% ont changé en bien versus 21% en mal, soit + 10 points d’avis favorables), lorsque cet écart a été neutre pour Nicolas Sarkozy (21% en bien vs 21% en mal).

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !