Dans la France hollandaise, on ne dit plus "vieillir" mais "avancer en âge"... Petites propositions de novlangue pour aider le gouvernement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Michèle Delaunay propose de remplacer le terme "vieillir" par "avancer en âge".
Michèle Delaunay propose de remplacer le terme "vieillir" par "avancer en âge".
©DR

1984

Dans la France hollandaise, on ne dit plus "vieillir" mais "avancer en âge"... Petites propositions de novlangue pour aider le gouvernement

Pour la ministre aux Personnes âgées et à l'Autonomie, Michèle Delaunay, il faudrait remplacer le terme "vieillir", qu'elle juge trop négatif, par l'expression "avancer en âge". L'écrivain Christian Millau la prend au mot et propose (ironiquement) de modifier quelques expressions "choquantes" de la langue française.

Christian Millau

Christian Millau

Grand reporter, critique littéraire notamment pour le journal Service Littéraire, satiriste, Christian Millau est aussi écrivain.

Parmi ses parutions les plus récentes : Au galop des hussards (Grand prix de l'Académie française de la biographie et prix Joseph-Kessel), Bons baisers du goulag et aux éditions du Rocher,  Le Petit Roman du vin, Journal impoli (prix du livre incorrect 2011), Journal d'un mauvais Français (21 avril 2012) et Dictionnaire d'un peu tout et n'importe quoi (Rocher, 2013)

Voir la bio »

Voilà une ministre qui a trouvé à s’occuper. A son premier conseil des ministres européens, Mme Michèle Delaunay, chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie a lancé un projet de réforme capital. Il s’agit de remplacer le mot “vieillir “par “avancer en âge“ et "tomber amoureux" (invention du célèbre analphabète Marivaux ) par "monter amoureux". ("Mademoiselle, je suis éperdument monté amoureux de vous". "Quoi ! Vous voulez me monter ?").

A mon tour, je propose de faire adopter par l’Assemblée nationale et le Sénat un texte de loi sur les 15 expressions de la langue française à modifier d’urgence.

Le président de la République devient le président des bisous et de la convivialité nationale.

Le ministre des Affaires étrangères : le ministre de l’Ouverture au monde.

Le ministre de la Santé : ministre de l’Espace santé et du soigner partagé.

Chômeur : en situation de rupture de la chaîne citoyenne du travail.

Mort : corps décédé.

Cimetière : lieu d’accueil d’après fin de vie.

Taulard de Fleury-Mérogis : délocalisé dans un espace de sécurité.

Enfant mort–né : né en état de non-vie.

Assassin à la tronçonneuse de dix personnes : victime d’un déficit d’éducation.

Clandestin renvoyé dans son pays : nomade interrompu dans son projet de société.

Frères musulmans (Tunisie, Maroc, Egypte ,Syrie) : consommateurs d’islamisme light.

Pays francophones : pays du parler français ensemble.

Dealer : herboriste de plantes festives.

Handicapé moteur : personne à mobilité rigidifiée.

Connard : individu en cessation d’intelligence.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !