Comment Mélenchon se prend les pieds dans le tapis Hamon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Comment Mélenchon se prend les pieds dans le tapis Hamon
©PHILIPPE HUGUEN / AFP

Boule de cristal

Comment Mélenchon se prend les pieds dans le tapis Hamon

Predicto, un outil de mesure sémantique sur Twitter, permet de dessiner les tendances pour la présidentielles : Le Pen reste seul en tête, Fillon dépasse Macron, et la stratégie de Mélenchon se trouve en situation délicate par rapport à Benoît Hamon.

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www.lecourrierdesstrateges.fr
 

Diplômé de l'Ena (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un Dea d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

 

Voir la bio »

Décider & Entreprendre lance le Predicto, un outil de mesure sémantique sur Twitter, qui permet d’évaluer les courbes d’adhésion à chaque candidat à la présidentielle. Predicto tournera jusqu’à la présidentielle en temps réel pour dévoiler les grandes tendances électorales. Lancé hier à 18h, il montre que Marine Le Pen continue sa campagne en tête, et que la stratégie de Mélenchon est aujourd’hui en situation délicate par rapport à Benoît Hamon.

Predicto mesure l’efficacité de la stratégie de Benoît Hamon

Très tôt, Décider & Entreprendre avait dessiné les contours de la victoire que Benoît Hamon remporterait à la primaire. Avec Predicto, nous pouvons aujourd’hui mesurer l’efficacité politique de sa stratégie vis-à-vis de Jean-Luc Mélenchon. Alors que ce dernier a révélé un programme hallucinant, fondé sur une quasi-étatisation de l’économie française, la riposte de Benoît Hamon convainc l’opinion et lui attire beaucoup plus de sympathie. Disons même que Hamon a mis Mélenchon au tapis.

Dans ce rapport de force qui s’installe entre les deux candidats, on relèvera deux points.

Premier point, Mélenchon a probablement déçu beaucoup (les commentaires sur ce site le montrent d’ailleurs), avec un programme excessif dont beaucoup d’électeurs prennent conscience qu’il constitue un danger profond pour les grands équilibres de notre société. On peut désormais penser que la stratégie extrême de Mélenchon le coupe de tous ceux qui n’appartiennent pas au fond “soviétique” de l’opinion publique. On ajoutera que les prestations audiovisuelles de ses soutiens (dont Clémentine Autain sur France Inter, qui a peiné à expliquer ce programme) n’améliorent pas la crédibilité de sa démarche. Il est très probable que les déçus du mélenchonisme se replient aujourd’hui sur Hamon.

Deuxième point, la capacité de Benoît Hamon à résister à la pression de son rival d’extrême gauche joue en sa faveur. Les électeurs attendent d’un candidat à la présidentielle qu’il ne vire pas au vent, mais qu’il sache défendre une ligne. La prise de parole de Benoît Hamon face à Mélenchon a, de ce point de vue, porté, même si elle n’exclut pas qu’en sous-main les seconds couteaux qui l’entourent tentent de raisonner l’insoumis.

Fillon passe devant Macron

Autre enseignement du Predicto: François Fillon est désormais devant Emmanuel Macron. En attendant de nouvelles révélations gênantes (annoncées pour le mois de mars), François Fillon a repris du poil de la bête et doublé Emmanuel Macron sur son couloir.

Là aussi, on y verra la conjonction de deux phénomènes.

Premièrement, François Fillon s’est remis à faire campagne et cette stratégie est payante. Le fait que le candidat ne soit plus seulement sur la défensive, mais qu’il reprenne l’initiative sur le terrain des idées lui profite.

Deuxièmement, le voyage d’Emmanuel Macron en Algérie laisse des traces. Sa sortie sur la colonisation comme crime contre l’humanité, suivie de palinodies, a montré la fragilité d’une candidature marketing, sans programme fixe, et dédiée à des circonvolutions opportunistes.

Marine Le Pen en tête

Enfin, le Predicto montre clairement comment Marine Le Pen fait, de façon stable, la course en tête, contre vents et marées. Il faudra suivre, dans la durée, l’ampleur de son avance…

Qu’est-ce que le Predicto?

Le Predicto est un outil de mesure sémantique de Twitter, dont les droits appartiennent à Tripalio©.

Cet outil fait la moyenne en temps réel de la popularité de chaque candidat aux présidentielles sur Twitter.

Il est “lancé” depuis le 20 février à 18 heures.

Cet article a été prédemment publié sur le site d'Eric Verhaeghe

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !